Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous... la communauté musulmane aux USA

La communauté musulmane de Californie a fermement condamné la fusillade qui a fait hier 14 morts et 17 blessés, sans que les autorités aient pour le moment fait un lien entre la tuerie et l'islamisme. Les enquêteurs ignorent pour l'instant le mobile de cette fusillade.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

On estime que le nombre de musulmans aux États-Unis oscille entre deux et sept millions de personnes. Une fourchette, on le voit, très large parce aux USA les formulaires de recensement ne posent pas de question sur l'appartenance religieuse  mais différents instituts réalisent des estimations.

Donc entre deux et sept millions de personnes selon plusieurs enquêtes.  En gros un peu moins des deux tiers de ces musulmans américains sont nés à l'extérieur des États-Unis : les Arabes, les Pakistanais en forment la plus grande partie. Les autres sont nés sur le territoire américain. Parmi ceux-ci, plus de la moitié sont afro-américains. 

Beaucoup d'entre eux se sont convertis à l’islam. Notamment à partir des années 60 avec le mouvement pour les droits civiques, un retour aux racines africaines et des personnalités comme Malcom X.

Le premier lieu de culte est sans doute né dans le Maryland vers 1730

Un propriétaire d’esclaves avait créé un lieu de prière pour un esclave africain, Ayuba Sulayman Diallo

Aujourd'hui on compte un peu plus de 2.000 mosquées aux États-Unis, New York est l’Etat qui en abrite le plus suivi de la Californie et du Texas.

Aucune instance transversale ne fédère l'ensemble de ces lieux de culte ou les communautés musulmanes américaines. La plus ancienne revendiquée est la Ahma Diyya Muslim créée en 1921 et ensuite la Nation of Islam en 1930.

Plus récemment en 1994, le Conseil sur les relations américano-islamiques, le CAIR a été créé.  Il s'agit d'un groupe de défense plutôt modéré, basé à Washington. 

Et puis peut-être anecdotique  en 2006, le démocrate Keith Ellison a été le premier américain musulman élu au Congrès. Il a prêté serment sur le Coran.  Enfin : Ham Tramck une ville du Michigan de 22.000 habitants a élu un conseil municipal à majorité musulmane une première dans le pays.

Très récemment après les attaques terroristes à Paris le porte-parole du Conseil sur les relations américano-islamiques s'est alarmé de la recrudescence d'actes islamophobes. Des dizaines d'incidents ont  été recensés depuis le 13 novembre.

Le grand tournant pour les musulmans aux Etats-Unis c'est évidemment le 11 septembre 2001.

Un rapport publié par le CAIR en 2002 notait une "situation détériorée des droits civiques des musulmans.

Depuis, l’association a constaté un double mouvement : d'abord une amélioration à partir de 2003, puis une nouvelle dégradation à partir de 2008. Son explication : l'élection de Barack Obama aurait renforcé les phantasmes antimusulmans..

Des messages hostiles parfois relayés par des hommes politiques comme Donald Trump.

 

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)