Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous... L'inclusion des enfants autistes à l'école

Alors que le premier ministre dévoile un nouveau plan, sur cinq ans, visant à donner aux enfants et adultes autistes une vie "la plus normale possible", focus de france info sur la scolarité des enfants. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La 15e édition de la Marche de l\'espérance, à Paris, le 31 mars, à l\'occasion de la journée mondiale de sensibilisation l\'autisme.
La 15e édition de la Marche de l'espérance, à Paris, le 31 mars, à l'occasion de la journée mondiale de sensibilisation l'autisme. (MAXPPP)


La loi de 2005 pour l'égalité des droits et des chances avait déjà affirmé le droit pour chacun à une scolarisation en milieu ordinaire au plus près de son domicile.

La loi du 8 juillet 2013 a consacré le principe "d'inclusion scolaire". L'idée centrale est que ce n'est pas à l'élève de s'adapter au cadre scolaire, mais à l'école de s'adapter aux besoins particuliers des enfants. 

Les besoins spécifiques des enfants autistes

Compte tenu du large spectre des troubles, on ne peut pas généraliser et établir un mode de scolarité, un protocole éducatif précis, d'où l'intérêt de projets personnalisés de scolarisation mis en place par des équipes pluridisciplinaires au sein des Maisons départementales des Personnes handicapées, ainsi que la mise en place d'un partenariat entre parents, enseignants -avec un enseignant référent- et autres professionnels qui suivent l'enfant.

Certains enfants auront besoin que leur parcours scolaire se déroule de façon classique mais avec l'aide d'un auxiliaire de vie scolaire, des aménagements et du matériel pédagogique adapté.

Il existe aussi en France des unités d'enseignement en maternelle, des structures specifiques, mais les associations déplorent leur nombre insuffisant.

En élémentaire, collège et lycée les enfants et adolescents peuvent être scolarisés dans des Unités Localisées pour l’Inclusion Scolaire. Ils y reçoivent un enseignement adapté dans une classe qui leur est propre et partagent certaines activités avec les élèves des autres classes.

Toujours beaucoup trop peu d'enfants autistes scolarisés

La proportion d'enfants autistes scolarisés est difficile à évaluer. Plusieurs associations l'évaluent à 20% . Le gouvernement évoque 30% en maternelle, 40% en primaire. Le préambule, disent certaines associations, pourrait être de commencer par mener une vraie enquête nationale actualisée sur le sujet.

La France a en tout cas été condamnée cinq fois par le Conseil de l'Europe pour discrimination à l’égard des enfants autistes, défaut d’éducation, de scolarisation, et de formation professionnelle.

De nombreux parents décrivent un parcours du combattant pour faire en sorte que leurs enfants bénéficient d'un accompagnement adapté.

La scolarisation dans le quatrième plan autisme

Le gouvernement promet de multiplier par trois, dans les cinq ans qui viennent, le nombre de places en unités d'enseignement en maternelle.
Il est prévu la création d'une centaine de postes d'enseignants spécialisés sur l'autisme, de permettre à la totalité des enfants autistes d'être scolarisés en maternelle, au moins deux jours par semaine et de renforcer la scolarisation en primaire et au collège via les unités localisées pour l'inclusion scolaire.

Le volet scolarité du plan est doté de 103 millions d'euros.

La 15e édition de la Marche de l\'espérance, à Paris, le 31 mars, à l\'occasion de la journée mondiale de sensibilisation l\'autisme.
La 15e édition de la Marche de l'espérance, à Paris, le 31 mars, à l'occasion de la journée mondiale de sensibilisation l'autisme. (MAXPPP)