Cet article date de plus de quatre ans.

Expliquez-nous... L'assemblée générale des Nations unies

écouter (3min)

Alors que les chefs d'État et de gouvernement sont cette semaine réunis à New York pour la 72e assemblée générale des Nations unies, franceinfo vous explique cette instance de l'ONU.

Article rédigé par
Emilie Gautreau - franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
 (UN PHOTO/MANUEL ELIAS / GA HALL)

L'Assemblée générale des Nations unies est l'un des six principaux organes de l'ONU. Elle est née en 1945, lors de la conférence de San Francisco sur la base des propositions un an plus tôt des représentants de la Chine, des États-Unis, du Royaume-Uni et de l'URSS dans la villa de Dumbarton Oaks, à Wahington DC. 

C'est une sorte de parlement des nations du monde, où chaque nation, quelle que soit sa taille, dispose d'une voix. Il y a 193 Etats membres. Il y en avait 51 lorsque l'Assemblée a été créée. Contrairement au Conseil de sécurité dont les décisions s'imposent, l'assemblée a un rôle consultatif sur les questions notamment de maintien de la paix et de sécurité internationale. Son rôle principal est de faire des recommandations qu'on appelle des résolutions. C'est aussi l'Assemblée qui nomme le secrétaire général de l'ONU – sur recommandation du conseil de sécurité – mais aussi les dix Etats membres non permanents du Conseil et les membres des autres instances. Enfin elle examine et approuve le budget de l'ONU.

Les Etats membres qui ne sont pas à jour de leur contribution financière ne sont pas – sauf exception – autorisés à participer au vote. C'est le cas cette année des Comores, de la Guinée-Bissau, de Sao Tomé-et-Principe et de la Somalie.

Des règles et un ordre du jour à respecter

L'Assemblée se réunit chaque année à des dates précises. La session ordinaire commence le troisième mardi de septembre et dure en général jusqu'à mi-décembre. Les chefs d'Etat et de gouvernement se retrouvent durant sept à neuf jours dans le cadre de ce qu'on appelle le "débat général".

Il y a un président et 21 vice-présidents par session. Le Slovaque Miroslav Lajcak préside la 72e session.

Discours à la tribune et jeux d'influence

La première session avait eu lieu en 1946 à Londres. Toutes les autres ou presque se sont déroulées à New York, dans le Queens d'abord et, depuis 1952, à Manhattan, à l'actuel siège des Nations unies. L'emplacement de chaque pays est déterminé par tirage au sort. Cette année la République tchèque se trouve au premier rang.

L'Assemblée générale est souvent une tribune où faire passer des messages. Le discours le plus long fut celui de Fidel Castro en 1960. Il dura 4h29, sachant que la durée officielle est d'un quart d'heure. Aucun représentant ne peut prendre la parole sans avoir, au préalable, obtenu l'autorisation du Président. Les intervenants sont censés suivre le thème retenu qui leur a été communiqué dans l'été par courrier.

Le thème cette année est : "priorité à l'être humain, paix et vie décente pour tous sur une planète préservée". Le président de l'assemblée compte mettre concrètement l'accent sur la prévention des conflits et la question des migrations, dans un cadre réellement multilatéral.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.