Expliquez-nous, France info

Expliquez-nous… Hong Kong

France Info revient sur les grands thèmes de l'actualité de 2014. Aujourd'hui, Hong Kong

(Le centre de Hong Kong©MAXPPP)

Hong Kong est une région administrative spéciale, un territoire qui dispose d’une large autonomie.

Petit territoire très peuplé  

Hong-Kong n'est pas seulement une ville, c'est un territoire au sud-est de la Chine dont la superficie est de 1.100 km2. La ville de Hong-Kong est située sur une ile. Le territoire est aussi constitué de 200 autres petites iles et une partie de Hong Kong est continentale. Le nombre d'habitants du territoire est de 7,2 millions. La densité de population y est 54 fois supérieure à celle de la France.

Colonie britannique

Si le territoire de Hong Kong est spécial, c’est surtout en raison de son histoire. En 1842, l'ile de Hong Kong est cédée aux britanniques par le traité de Nankin. Et en 1898, Chinois et britanniques se mettent d'accord sur un bail de 99 ans. Pendant cette période, Hong-Kong est une colonie britannique dont la population se développe rapidement.

 

Quand les communistes prennent le pouvoir en Chine en 1949, Hong Kong est un territoire capitaliste entouré de terres communistes. De nombreux réfugiés chinois y affluent. Dans les années 60, l'économie de Hong Kong est en plein essor. La finance prend une grande place. C'est un paradis fiscal. 

1997

Cette année-là, Hong Kong est rétrocédée à la Chine. Mais avant cette date cruciale, la Grande-Bretagne a négocié avec Pékin un régime spécial pour Hong Kong, avec ce principe énoncé par Deng Xiaoping, "un pays, deux système". Un pays, la Chine et  deux systèmes, communiste pour la majorité des chinois, capitaliste et démocratique pour Hong Kong. Voilà pourquoi Hong Kong est une région administrative spéciale. Son autonomie est garantie jusqu'en 2047.  

Puissance économique

Hong Kong est la région la plus riche de Chine. L'économie y est très libérale. Hong Kong possède sa monnaie, le dollar de Hong Kong. C'est la 10ème puissance commerciale mondiale et la 3ème place financière. Le PIB par habitants est le second d'Asie derrière Singapour. Le capitalisme de Hong Kong s'est étendu à d'autres territoires, très poches comme Shenzen, que l’on appelle les zones économiques spéciales, encouragées par Pékin.

 

En revanche, Hong Kong n'est pas libre. La politique extérieure et la défense du territoire est décidée par Pékin. De plus, la Chine  n'accepte pas que les habitants de Hong Kong choisissent librement leurs candidats pour la prochaine élection du dirigeant du territoire en 2017. C'est en grande partie ce qui alimente les manifestations aujourd'hui. 

La chronique en vidéo

Toutes les vidéos d' Expliquez-nous, c'est ICI

(Le centre de Hong Kong©MAXPPP)