Un nouveau look pour performer

écouter (3min)

Cécilia Berder, membre de l'équipe de France d'escrime, fait le tour de l'actualité olympique et paralympique en vue des Jeux de Paris en 2024. Un nouvel emblème pour l'Equipe de France. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min.
Un nouvel emblème pour l'Equipe de France. (DR / JO 2024)

Après avoir bien supporté nos équipes de France cet été, et à quelques jours du J-100 des Jeux d'hiver à Pékin (début le 4 février), c'est donc bientôt au tour des athlètes de l'hiver de briller. Ils pourront le faire avec un tout nouveau look.

Les sportifs tricolores vont concourir avec un nouvel emblème sur la poitrine. C'est toujours le coq, animal qui accompagne les équipes de France depuis 1920, mais un vrai changement est à noter cette fois ci. Le coq apparaît de face, très déterminé et conquérant. Au niveau des couleurs, on reste sur du classique avec du bleu, du blanc et du rouge.

Un nouveau look pour le Coq sportif. (JO 2024)

Son bec forme le "V" de la victoire. Sa crête représente la flamme olympique. Elle est très visible. Ce logo a le mérite d'attiser notre imaginaire pour voir autre chose derrière ce symbole olympique. Un peu à l'image de celui de Paris 2024, où on voit facilement la flamme avant de voir apparaître le visage d'une femme, Marianne et la médaille d'or.

Ce nouvel emblème est issu d'un travail collectif entre Paris 2024, le comité olympique, le comité paralympique, le ministère des sports et l'agence nationale du sport. Il sera porté par toutes les équipes de France. Les olympiens les paralympiens, les athlètes de l'hiver et les athlètes de l'été. Objectif : former une seule et même équipe. C'est le cas depuis avril dernier. Cette union veut aussi répondre à l'ambition du sport français dans la perspective de Paris 2024.

Ça change quoi pour un athlète ce nouveau look ?

C'est un peu comme sortir de chez le coiffeur. On est toujours le même finalement, mais cela permet d'avoir un nouvel élan, de se sentir plus fort même, pourquoi pas.

Porter les mêmes couleurs, avoir le même survêtement quand on se déplace, au-delà du sentiment d'appartenance, donne aussi un sentiment de force, comme si une armée se déplaçait.

Le jour J , la force d'une communauté peut apporter quelques centimètres en plus, voire quelques touches en plus.

Dès le début des Jeux d'hiver à Pékin dans une centaine de jours, admirer les collègues de sa délégation gagner, rend les choses possibles pour tous les autres athlètes. Cela avait été le cas pour nous cet été. Quand l'épéiste Romain Cannone avait remporté la médaille d'or olympique, on s'était tous rendu compte que c'était possible. Il avait ouvert la voie d'une jolie olympiade.

Cérémonie de clôture des JO de Tokyo 2020 au Trocadéro à Paris, le 8 août 2021, en présence de nombreux médaillés Français et des personnalités du monde du sport et du Président du comité Tony Estanguet.  (PH LAVIEILLE / MAXPPP)

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.