La semaine olympique et paralympique sera sportive et écolo

écouter (3min)

Cécilia Berder, membre de l'équipe de France d'escrime, fait le tour de l'actualité olympique et paralympique en vue des Jeux de Paris en 2024.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
La semaine olympique et paralympique avec pour parrain, l'astronaute Thomas Pesquet.  (SOP)

C'est le rendez-vous du mois de janvier pour les écoliers, amateurs de sport ou en quête de découvertes. La semaine olympique et paralympique, aussi appelée SOP, aura lieu du 24 au 29 janvier dans de nombreuses écoles.

En 2021, 500 000 jeunes avaient été mobilisés

En 2022, 700 000 élèves devraient être sensibilisés. L'ambition dans les écoles consiste à parler de sport, d'olympisme, de paralympisme et de faire bouger la nouvelle génération. Car tout part d'un constat : le confinement a entraîné une diminution de 25% des capacités physiques des enfants. En 40 ans, les jeunes ont perdu un quart de leurs capacités cardiovasculaires.

Le challenge est grand. Surtout cette année, les élèves auront un très beau parrain pour encadrer cette semaine, avec l'astronaute Thomas Pesquet. Un très bel exemple pour parler sport, lui qui s'astreignait à 2h30 de sport par jour en orbite. Le commandant de l'ISS lance aux écoliers un défi : bouger 30 minutes chaque jour et comme il le dit bien :

"Ce sont de petits pas pour les enfants, mais un grand pas pour leur santé".

Thomas Pesquet

Sur le site Génération 2024, toutes les 30 minutes bougées par les élèves seront comptabilisées. L'objectif consiste à faire l'équivalent de deux allers-retours sur la Lune.

L'écologie au cœur de la SOP

Sport et environnement sont profondément liés. La ville, la forêt, la mer, la montagne restent les premiers terrains de jeu pour les sportifs. Dans ce sens, 80% des projets de la SOP intégrent la thématique de l'environnement.

Des projets sur la démarche zéro déchet, ou sur la diminution de la pollution, grâce aux mobilités actives ont vu le jour dans les écoles. Les élèves vont aussi parler de l'importance de l'eau et de sa préservation, ou découvriront des ateliers pour mieux connaître et préserver son environnement, grâce à la Fédération Française de Randonnée.

Un kit "Fais le toi-même" est aussi proposé par Paris 2024 pour sensibiliser les jeunes au réemploi et au recyclage. Ce kit composé de 12 fiches ateliers donnera l'occasion de construire raquettes de tennis de table, cordes à sauter ou encore cerceaux et poteaux de slalom.

Le projet "Adopte un arbre", porté par Plaine Commune sera aussi une belle occasion de lier écologie et olympisme. 8 000 arbres seront plantés au sein du village olympique et paralympique. Pour cette SOP 2022, 9 classes du territoire de Plaine Commune pourront adopter un de ces arbres et mener un parcours pédagogique autour du cycle de vie de l’arbre. Histoire de vraiment laisser son empreinte sur ces Jeux olympiques.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.