En randonnée avec vous, France info

En randonnée sur le GR 20 en Corse, à l'heure très matinale du grand départ

Cet été, franceinfo vous emmène sur les chemins de randonnée partout en France. Impossible de ne pas emprunter le mythique GR 20, l'un des plus difficiles d'Europe, qui traverse la Corse du Nord au Sud.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Quasiment à l\'extrêmité nord-ouest de l\'île de Beauté, Calenzana, sur les hauteurs de Calvi, marque le début du mythique GR 20. Les randonneurs le parcourent en moyenne en quinze jours, les plus aguerris en cinq !
Quasiment à l'extrêmité nord-ouest de l'île de Beauté, Calenzana, sur les hauteurs de Calvi, marque le début du mythique GR 20. Les randonneurs le parcourent en moyenne en quinze jours, les plus aguerris en cinq ! (BENJAMIN ILLY / RADIO FRANCE)

Le GR 20 est un sentier mythique, et très prisé. Balisé en 1970, ouvert sur toute sa longueur actuelle depuis 1975, tout randonneur aguerri rêve de le parcourir. Près de 180 kilomètres, d'un bout à l'autre de l'île de Beauté, au plus près de l'arête dorsale traversant la Corse. Un GR montagneux, affichant environ 11 000 mètres de dénivelé positif. Ce n'est pas un hasard s'il est nommé "fra li monti", à travers les montagnes, en corse.

180 kilomètres, en cinq jours

Au Nord, les randonneurs s'apprêtent à partir du village de Calenzana, sur les hauteurs de Calvi, point de départ du GR 20. Il faut se lever tôt pour croiser les premiers partants. À peine cinq heures du matin, il fait encore nuit. Pascal, 60 ans, et son fils, Paul, 30 ans, vont le parcourir pour la première fois. Ils devaient venir l'année dernière, mais le Covid les a obligés à repousser leur périple.

On a tous été un peu enfermés chez nous. Là, on commence à voir un peu de lumière !

Paul, en randonnée avec son père

à franceinfo

Père et fils font le GR 20 en seulement cinq jours, quand la moyenne est plutôt autour de quinze. Un sacré défi sportif, mais "le record, c'est 30 heures", fait remarquer Pascal. "C'est l'aventure, aussi un petit peu le dépassement de soi, le rêve d'une vie. Et quand on parle de la Corse à beaucoup de gens, ils ne pensent pas plage ou soleil, ils pensent GR 20 !"

A 5 heures du matin, le soleil se lève à peine sur Calenzana quand les premiers randonneurs entament le début de leur long périple sur le GR 20. 
A 5 heures du matin, le soleil se lève à peine sur Calenzana quand les premiers randonneurs entament le début de leur long périple sur le GR 20.  (BENJAMIN ILLY / RADIO FRANCE)

Trouvez les sources d'eau fraîche !

Eux ont bien du courage, et tiennent le rythme. En revanche, aucun des villageois de Calenzana n'est un randonneur, confie un vieil habitant de la localité. "Je ne l'ai jamais fait. Il est dur, très dur même !" Un autre préfère chasser plutôt que de s'infliger un parcours aussi difficile.

"On leur souhaite bonne chance", dit-il, "et qu'ils trouvent surtout les sources. Parce qu'il y en a pas beaucoup, et il faut boire. S'ils ne les connaissent pas, ils vont faire le corbeau." Une expression corse, difficile à traduire, mais qui ne recèle rien de bon si les randonneurs en arrivent là.

En randonnée sur le GR 20 en Corse, à l'heure très matinale du grand départ - Benjamin Illy - 02'30
--'--
--'--

Quasiment à l\'extrêmité nord-ouest de l\'île de Beauté, Calenzana, sur les hauteurs de Calvi, marque le début du mythique GR 20. Les randonneurs le parcourent en moyenne en quinze jours, les plus aguerris en cinq !
Quasiment à l'extrêmité nord-ouest de l'île de Beauté, Calenzana, sur les hauteurs de Calvi, marque le début du mythique GR 20. Les randonneurs le parcourent en moyenne en quinze jours, les plus aguerris en cinq ! (BENJAMIN ILLY / RADIO FRANCE)