En randonnée avec vous, France info

En randonnée à cheval en Île-de-France : avec les beaux jours, "c'est la reprise" pour les cavaliers confirmés

Cet été, franceinfo vous emmène sur les chemins de randonnée partout en France. Après la Corse et les Cévennes, place aux routes franciliennes à cheval, avec 100 000 kilomètres de sentiers équestres possibles en Île-de-France. Un bonheur pour les cavaliers expérimentés éloignés de leur monture pendant la crise sanitaire.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
C\'est l\'heure de la reprise pour les pratiquants d\'équitation, privés de cheval pendant la crise sanitaire.
C'est l'heure de la reprise pour les pratiquants d'équitation, privés de cheval pendant la crise sanitaire. (SANDRINE ETOA-ANDEGUE / RADIO FRANCE)

Pendant plus d'un an, ils n'ont pas pu faire, ou très peu, d'équitation. Cet été, avec le beau temps, il n'y a plus d'excuses. L'heure est à la reprise, avec de belles randonnées à faire sur les sentiers équestres du Val-d'Oise.

Devant l'écurie des Acacias, sur la commune de Marines, quatre cavaliers confirmés sont sur le départ avec Marie, leur accompagnatrice. Avant de partir, il a fallu s'occuper des chevaux qui sortaient des prés. "On les brosse, on les nettoie parce qu'ils sont sales, explique Nadine, cure pied à la main. Ça fera 10 ans en septembre que je prends des cours ici."

Véronique nettoie son cheval Buzz, avant de partir en balade.
Véronique nettoie son cheval Buzz, avant de partir en balade. (SANDRINE ETOA-ANDEGUE / RADIO FRANCE)

Une balade sur les sentiers équestres d'Île-de-France bienvenue après une année très chargée pour ces infirmières et pâtissiers. "On a travaillé beaucoup plus qu'à l'accoutumée", raconte Sébastien, privé de cheval pendant la crise sanitaire. "On reprend là depuis les beaux jours." 

Le groupe laisse derrière lui les routes départementales pour les chemins des villages et redécouvre les paysages du Vl-d'Oise à dos de cheval. Une promenade "impeccable, avec un peu de soleil. C'est très agréable sous les arbres", juge le pâtissier. On pense à observer ce qu'on ne peut pas regarder quand on est sur nos deux pieds. Par exemple, là, devant, un petit étang avec des roseaux, des petits arbustes."

Nadine mène cette balade dans le Val-d\'Oise.
Nadine mène cette balade dans le Val-d'Oise. (SANDRINE ETOA-ANDEGUE / RADIO FRANCE)

"On est dans la nature, avec les petits oiseaux, décrit Véronique, la vie est belle. L'infirmière retrouve enfin ce moment de complicité avec son cheval. On apprend à le connaître. Tous les chevaux n'ont pas été éduqués pareil, ne sont pas sensibles de la même manière. Il faut trouver ce qui permet vraiment de le faire arrêter en douceur, toujours dans le respect de l'animal.

C\'est l\'heure de la reprise pour les pratiquants d\'équitation, privés de cheval pendant la crise sanitaire.
C'est l'heure de la reprise pour les pratiquants d'équitation, privés de cheval pendant la crise sanitaire. (SANDRINE ETOA-ANDEGUE / RADIO FRANCE)