En direct du monde, France info

Un million d'avortements clandestins par an au Brésil

Tous les deux jours au Brésil, une femme meure des suites d'un avortement. C'est une statistique de l'Organisation Mondiale de la Santé. Des avortements qui restent clandestins car ils sont interdits dans le pays.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(message sur l'avortement à Sao Paulo au Brésil © Maxppp)