En direct du monde, France info

La sûreté nucléaire, enjeu majeur en Chine

Le président Xi Jinping participe jeudi et vendredi au quatrième sommet international sur la sûreté nucléaire à Washington. Une priorité pour Pékin qui mise beaucoup sur l'atome.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Centrale nucléaire à Guangdong dans le sud de la Chine © Maxppp)

Chinois et Américains viennent d’inaugurer à Pékin le plus grand centre de sécurité nucléaire de la zone région Asie-Pacifique. Sa mission sera de former chaque année 2.000 agents spécialisés dans la sécurité nucléaire, qui interviendront à l’intérieur comme à l’extérieur des frontieres de  la Chine. L’intérêt pour les Chinois est d’acquérir des méthodes de travail, peut-être pour des inspections futures. Mais pas seulement : ce centre dont la construction a duré deux ans et demi aidera aussi  à lutter contre la menace terroriste sur le nucléaire.

La sûreté nucléaire est un enjeu prioritaire pour la Chine, dont le programme nucléaire est en pleine croissance. Il a été relancé sous Deng Xiaoping, l’homme de l’ouverture économique dans les années 80. Le pays compte actuellement 30 centrales nucléaires en opération, et 24 en construction. Dont deux EPR avec les Francais à Taishan dans le sud-est de la Chine. 

(Centrale nucléaire à Guangdong dans le sud de la Chine © Maxppp)