En direct du monde, France info

La crise politique s'accentue au Venezuela après l'arrestation du maire de Caracas

Cela fait maintenant cinq jours qu'Antonio Ledezma, figure de l'opposition au régime chaviste, est en prison pour des faits qu'il conteste formellement.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Antonio Ledezma à Caracas le 8 décembre 2013 © Maxppp)

Le maire de la capitale est accusé par le président Nicolas Madura d'avoir fomenté un coup d'État, ce qu'il nie farouchement. Dans une lettre publiée lundi, il se dit victime d'une "détention injuste". Mais pour l'heure, Antonio Ledezma est inculpé pour corruption et association de malfaiteurs, il risque théoriquement jusqu'à 28 ans de prison.

Nicolas Maduro lui, persiste et signe. Il est convaincu qu'un coup d'Etat se tramait ces dernière semaines. Sur twitter, à la télé, à la radio, le président venezuelien le répète: "Il n’y aura plus de conspiration ". Ce mardi, il a promis "une main de fer contre les conspirateurs " et il multiplie les avertissements du genre : "Ou ils passent par la voie légale ou tous ceux qui conspirent iront en prison ". Maduro se veut de plus en plus sévère, il a promis de fournir bientôt des preuves de ce qu'il avance.

(Antonio Ledezma à Caracas le 8 décembre 2013 © Maxppp)