Cet article date de plus de sept ans.

La Corée du Sud inquiète face à la propagation du coronavirus Mers

écouter (70min)
En quelques jours, il a fait sept morts dans le pays. Le gouvernement est très critiqué pour sa gestion de la crise.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Dans les rues de Séoul, le port du masque est désormais de rigueur © MaxPPP)

Le virus se propage assez rapidement. Près d'une centaine de Sud-Coréens sont actuellement infectés, ils étaient moins d'une vingtaine il y a une semaine. 2.500 autres sont placés en quarantaine et la vie tourne au ralenti à Séoul. Beaucoup d'habitants évitent les lieux publics et portent des masques, plusieurs milliers d'écoles ont fermé leurs portes.

Le gouvernement fait face à deux crises : une crise sanitaire mais aussi une crise de confiance. Depuis le naufrage du ferry Sewol l’année dernière, la méfiance déjà traditionnellement forte des Sud-Coréens vis-à-vis du pouvoir s’est exacerbée. Même la presse proche du gouvernement ne mâche pas ses mots: "Nous réalisons que notre gouvernement est moins fiable et plus incompétent que jamais " écrit par exemple le Joongang Ilbo . La population ne croit plus à ses déclarations rassurantes, et c’est surtout ce manque de confiance qui explique la panique ambiante en Corée du Sud.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.