En direct du monde, France info

Equateur : l'archipel des Galapagos fait la chasse aux plastiques pour sauver ses tortues !

Les autorités de la province équatorienne vont interdire d'ici trois mois tous les sacs plastiques, très dangereux pour la faune locale.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(sacs plastiques et autres détritus polluent les plages © Maxppp)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Les Galapagos sont connus dans le monde entier pour héberger une biodiversité unique. Une biodiversité menacée donc par l'utilisation des plastiques sur ces îles, peuplées de 30.000 habitants. Principal problème, les sacs de course et les polystyrènes, qui représentent 10% des déchets de l'archipel. Ils sont très difficilement dégradables, et représentent un risque d'étouffement pour les oiseaux, et les espèces marines (tortues et otaries notamment).

Alors, d'ici trois mois, aux Galapagos, les sacs plastiques ne seront plus disponibles pour faire les courses, ni la vaisselle en plastique, les verres ou les pailles. Comme tout est importé ou presque, il devrait être assez facile de bloquer l’arrivée de nouveaux produits plastiques. Seul seront autorisées les matières biodégradables

(sacs plastiques et autres détritus polluent les plages © Maxppp)