En direct du monde, France info

En Inde, un train-hôpital traverse le pays pour sauver des vies

La fondation Impact India réalise depuis 27 ans maintenant des expéditions pour soigner les Indiens les plus démunis à bord d'un train, le Lifeline Express, entièrement réaménagé en hôpital sur rails.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Deux Indiennes passant devant le Lifeline Express à Jalore, dans l\'est de l\'Inde.
Deux Indiennes passant devant le Lifeline Express à Jalore, dans l'est de l'Inde. (CHANDAN KHANNA / AFP)

L'Inde n'attribue que 1% de son PIB à la santé, et dans ce pays qui compte une grande quantité de pauvres, cela entraine de gros problèmes sanitaires. Pour aider les populations les plus pauvres, un train hôpital, appelé Lifeline Express, parcourt le pays depuis près de 30 ans. Il offre des soins et même des opérations très pointues.

Un train entièrement transformé 

Ce train ne comporte pas moins de sept wagons d'apparence ordinaire, si ce n'est qu'ils sont peints de couleur bleu ciel et arborent de magnifiques arcs-en-ciel sur le flanc. C'est à l'intérieur que nous découvrons toute la spécificité de ce train, le Lifeline Express : les compartiments ont été transformés en bureaux, en cabinets dentaires ou en salle de radiologie, et surtout, deux wagons ont été convertis en salle d'opération. Ils sont isolés par un sas hygiénique qui permet d'éviter que les microbes y rentrent. À l'intérieur se trouve une équipe de quatre médecins, dont un chirurgien qui était en train d'opérer des patients atteints de cataracte.

Le docteur Dhamendra Singh travaille ici bénévolement et met quatre minutes pour insérer un cristallin artificiel dans l'œil de chaque patient qu'il traite. Il peut ainsi opérer plus de 100 paysans pauvres qui avaient partiellement perdu la vue. Une mission dont il est fier : "Dans ma clinique privée, je fais seulement deux ou trois opérations par jour et seulement pour les gens qui peuvent payer. Ici nous opérons les plus pauvres. Mais c'est bien plus difficile d'opérer ici : avec mon microscope, je perçois chaque mouvement du wagon. C'est pour cela que je mets 4 minutes par œil. Dans ma clinique, cela ne me prend que deux minutes", explique Dhamendra Singh. 

Plus d'un million de patients traités gratuitement

C'est l'association indienne Impact India qui réalise ces missions depuis 27 ans, à raison de trois semaines dans chaque localité choisie. Chaque expédition embarque une dizaine de personnes et engage une quarantaine de médecins qui peuvent réaliser des mammographies, des opérations orthopédiques ou enlever des tumeurs cancéreuses. Ces docteurs sont bénévoles, mais la logistique coûte cher : environ 125 000 euros par mission, qui sont déboursés par les branches philanthropiques des grandes sociétés indiennes.

Moins d'un Indien sur cinq est couvert par une assurance maladie – les hôpitaux publics soignent quasiment gratuitement, mais ils sont bondés – et ils manquent aussi d'équipements et de spécialistes. 40% des postes de spécialistes dans les hôpitaux publics ne sont pas pourvus. Ce sont donc ces soins et ces docteurs que ce train-hôpital amène dans les endroits reculés du pays. En près de 30 ans, Impact India assure avoir ainsi traité 1 200 000 patients gratuitement.

Deux Indiennes passant devant le Lifeline Express à Jalore, dans l\'est de l\'Inde.
Deux Indiennes passant devant le Lifeline Express à Jalore, dans l'est de l'Inde. (CHANDAN KHANNA / AFP)