En direct du monde, France info

En Inde, un film sur le Premier ministre doit sortir au cinéma, quelques jours avant des élections

Dans une semaine, 900 millions d’électeurs sont appelés aux urnes en Inde pour renouveler le Parlement.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le Premier ministre de l’Inde Narendra Modi est le héros de \"PM Narendra Modi\", réalisé par Omung Kumar
Le Premier ministre de l’Inde Narendra Modi est le héros de "PM Narendra Modi", réalisé par Omung Kumar (CAPTURE D'ÉCRAN YOUTUBE)

C’est un film qui n’est pas encore sorti, mais déjà, il créé la polémique. C’est une biographie très élogieuse de Narendra Modi, le Premier ministre indien actuel et qui se représente. L’opposition crie à la propagande, mais la commission des élections a refusé de reporter sa sortie. Ce film est réalisé par Omung Kumar.

La bande annonce qui circule depuis plusieurs semaines indique que c’est une  hagiographie, qui embellit le parcours politique de Narendra Modi. On le voit, jeune, combattre dans l’armée, porter un énorme drapeau indien, et prononcer vaillamment : "L’Inde n’aura pas peur du terrorisme, le terrorisme aura peur de l’Inde." C'est une référence évidente à la lutte actuelle du gouvernement contre le terrorisme pakistanais.

Narendra Modi est donc présenté comme le seul homme défendant la Nation. Vient ensuite la partie la plus controversée: la réécriture de son rôle dans les pogroms antimusulmans du Gujarat. C’était en 2002. Narendra Modi était alors le chef du gouvernement régional sous la bannière des nationalistes hindous. Il aurait ordonné à la police de laisser se dérouler ces massacres qui ont coûté la vie à plus de 1000 personnes, surtout des musulmans. Or dans le film, on voit Narendra Modi courir dans les rues pour aider les blessés, et pleurer en voyant le Gujarat brûler. C’est bien de la propagande, qui arrive juste au moment où ce même Narendra Modi cherche un nouvel élan pour conquérir un deuxième mandat.

L’opposition cherche à repousser sa sortie

Le parti du Congrès, dans l’opposition, a demandé le report de la diffusion du film pour après les élections. Mais la commissions des élections a rejeté la requête. Le film devait donc sortir ce vendredi 5 avril, mais la cour suprême a suspendu la diffusion, pour entendre la plainte de l’opposition. Les juges devront décider, lundi, si le film peut être diffusé pendant ces élections qui durent jusqu’au 19 mai. 

Pas une première pour Bollywood

Deux films ont récemment fait l’éloge de la politique du gouvernement. Par exemple, une série de 10 épisodes, également sur la vie de Narendra Modi, doit bientôt être diffusée sur internet. Mais cela ne veut pas dire que les intellectuels indiens soutiennent ce gouvernement. Bien au contraire. En dehors des grandes stars courtisées par le BJP (le principal parti politique indien), l’intelligentsia indienne est particulièrement remontée. Le problème, c’est que ceux qui osent exprimer leur désaccord avec le BJP sont considérés "des traîtres à la nation" comme si ce parti représentait l’Etat indien à lui seul.

Le mois dernier, 103 réalisateurs de films ont donc signé un appel à battre la politique fasciste du BJP, qui remet selon eux en cause les fondements pluralistes de la démocratie indienne. 

Le Premier ministre de l’Inde Narendra Modi est le héros de \"PM Narendra Modi\", réalisé par Omung Kumar
Le Premier ministre de l’Inde Narendra Modi est le héros de "PM Narendra Modi", réalisé par Omung Kumar (CAPTURE D'ÉCRAN YOUTUBE)