En direct du monde, France info

En direct du monde. La fermeture d’un mythe : l'hôtel Waldorf Astoria à New York, aux USA

L'hôtel Waldorf Astoria de New-York est désormais fermé. Il a accueilli toutes les célébrités du monde. Il pourrait être transformé en appartements de luxe.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
La façade de l\'hôtel \"Waldorf Astoria\" à New York (USA), le 28 février 2017.
La façade de l'hôtel "Waldorf Astoria" à New York (USA), le 28 février 2017. (DREW ANGERER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)

C’était probablement l'un des hôtels les plus célèbres du monde, son hall d’entrée art déco a vu défiler des célébrités et des dignitaires du monde entier depuis son ouverture, en 1931. Le Waldorf Astoria de New Yorka fermé ses portes mercredi 1er mars. C’est une page de l’histoire américaine qui se tourne. Depuis son ouverture,  le Waldorf Astoria a hébergé tous les présidents de ce pays et les chefs d’Etat de nombreux autres pays. Il a aussi vu passer toutes les stars, de Grace Kelly à Marilyn Monroe, en passant par Prince. Certains, à l’image de Frank Sinatra, y ont même vécu.

C’était plus qu’un hôtel car il accueillait de nombreux événements – politiques ou festifs – notamment dans sa "ballroom", la majestueuse salle de bal de l’hôtel. Quand il a ouvert il y a 86 ans, c’était le plus grand hôtel du monde en taille (47 étages, soit près de 200 mètres de haut) et en capacité (1 413 chambres et suites). Le Waldorf Astoria se targue d’avoir inventé le service en chambre, mais aussi la salade qui porte son nom et même les œufs bénédicte. Icône du glamour et du luxe, l’hôtel employait à plein temps neuf personnes chargées de polir l’argenterie.

Un monument art déco

C’est tout simplement un des plus beaux exemples de la période art déco. C’est un musée. La façade de l’hôtel est d’ailleurs inscrite depuis 1993 sur la liste des monuments emblématiques de New York. À l’intérieur, on est projeté dans une autre époque :  le hall d’entrée est grandiose, avec son gigantesque lustre et son marbre imposant.  Son plafond cathédrale et sa “Wheel of Life”, un superbe parterre de mosaïque qu’on doit d’ailleurs à un artiste français, Louis Rigal. L’élégant lobby avec sa célèbre horloge surmontée d’une petite Statue de la Liberté. Les salles majestueuses et les longs couloirs à l’épaisse moquette. Et la touche art déco jusqu'aux poignées de porte.

Le Waldorf Astoria est désormais chinois

La chaîne Hilton a vendu le Waldorf Astoria en 2014 à la société d'assurances chinoise Anbang. Cette société a décidé de rénover le bâtiment. Les travaux devraient durer deux ou trois ans. On ne sait pas très bien à quoi ressemblera l’immeuble. Les propriétaires assurent qu’ils préserveront les pièces communes. Ils en seront d’ailleurs peut-être contraints puisque la Commission chargée de la conservation du patrimoine new-yorkais pourrait bientôt classer certains intérieurs de l’hôtel. Ce qui est sûr en tout cas, c’est que la société chinoise a l’intention de convertir une grande partie de l’hôtel en appartements de luxe, pour ne garder qu’une petite structure hôtelière.

La façade de l\'hôtel \"Waldorf Astoria\" à New York (USA), le 28 février 2017.
La façade de l'hôtel "Waldorf Astoria" à New York (USA), le 28 février 2017. (DREW ANGERER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA)