En direct du monde, France info

En direct du monde. En Russie, les Army Games sont organisés pour la quatrième année consécutive

Des armées du monde entier se défient en Russie dans une compétition militaro-sportive.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Des tanks participent aux Army Games de 2015, à Moscou (Russie).
Des tanks participent aux Army Games de 2015, à Moscou (Russie). (VASILY MAXIMOV / AFP)

Depuis samedi dernier la Russie organise les Army Games, pour la 4e année consécutive. C'est une compétition militaro-sportive internationale. Une sorte de Jeux olympiques des militaires, ouverts au public, avec toute une série d’épreuves spécialisées. 

"Les Army Games, c’est une compétition grandiose qui oppose des armées du monde entier, explique Ivan, 16 ans, membre de  "Younarmia", une organisation de jeunesse affiliée au ministère russe de la Défense, qui a participé à la cérémonie d’ouverture. "Il y a plein d’épreuves différentes, le biathlon en tank, des compétitions d’artilleurs, de plongeurs, il y en a pour tous les corps d’armée !", s'enthousiasme le jeune homme.

Le biathlon en tank, c’est comme le biathlon pour les humains, mais en tank. Il faut franchir un parcours d’obstacles et tirer sur des cibles avec le canon et avec la mitrailleuse.

Ivan, 16 ans

Comme un biathlon classique, il y a un système de pénalités, souligne Ivan : "Si on manque une cible, on refait un tour. La Russie a gagné avec un temps de 19 minutes et une vingtaine de secondes."

Les pays alliés y participent

L’usage est double. D’une part, c’est une occasion pour le gouvernement russe de mettre en scène sa puissance militaire. L’armée, c’est un élément important de la communication politique et de la popularité de Vladimir Poutine. C’est l’une des composantes du nationalisme russe, que la propagande entretient. D’autre part, c’est aussi un outil diplomatique. De plus en plus de pays étrangers participent : ils étaient 17 lors de la première édition, ils sont 33 cette année. Ce sont très majoritairement des pays amis et alliés de la Russie : la Chine, l’Iran, le Venezuela, l’Inde, la Serbie, l’Égypte, on y retrouve aussi beaucoup de pays d’Asie centrale, mais aussi par exemple la Grèce et Israël. Surtout, cette année, c’est la deuxième participation de l’armée syrienne. Pour la Russie c’est l’occasion de se positionner en chef de file et d’affirmer son statut retrouvé de grande puissance militaire. 

La Russie gagne toutes les épreuves

Cette année encore, elle est en tête. La Russie a gagné le biathlon en tank, les compétitions de parachutisme, le contre-la-montre de réparation d’artillerie et le rallye de blindés légers… S’ils parviennent à maintenir le rythme pendant le concours de construction de pontons prévu vendredi 3 août et le relais de drones lundi prochain, alors plus rien ne pourra empêcher la Russie de remporter une quatrième victoire consécutive Et ce malgré sa défaite, jeudi, face à la Chine et au Vietnam, dans l’épreuve de cuisine militaire ! 

Des tanks participent aux Army Games de 2015, à Moscou (Russie).
Des tanks participent aux Army Games de 2015, à Moscou (Russie). (VASILY MAXIMOV / AFP)