En direct du monde, France info

En direct du monde. Au Mexique, le nouveau chef de l'État ouvre au public l'ancienne résidence présidentielle

Andrés Manuel López Obrador a décidé de continuer à vivre dans sa maison après son élection à la tête du Mexique. Le nouveau président, qui souhaite un mode de vie moins luxueux que ses prédécesseurs, a ouvert au public le palais présidentiel. 

Des Mexicains viennent visiter Los Pinos, en décembre 2018. 
Des Mexicains viennent visiter Los Pinos, en décembre 2018.  (CLAUDIO CRUZ / AFP)

Le nouveau président mexicain, Andrés Manuel López Obrador, veut rompre avec le style de vie luxueux de ses prédécesseurs. Et pour convaincre le pays de la sincérité de son message, il a décidé d’ouvrir les portes de la résidence présidentielle de Los Pinos. Il s'agit d'un ensemble de demeures somptueuses habitées par les chefs d’État mexicains depuis les années 1930. López Obrador dit qu’il veut restituer cet endroit au peuple mexicain. Depuis le premier décembre, 200 000 visiteurs sont déjà venus faire le tour du propriétaire, les yeux écarquillés. 

Immenses jardins et résidences luxueuses 

Dès l'entrée, le mot d’ordre est donné : un message inscrit sur un mur de fleurs souhaite la "bienvenue au peuple mexicain". Les visiteurs découvrent ensuite d’immenses jardins, car Los Pinos c’est un parc de 60 hectares, quatorze fois plus grand que la Maison Blanche. Le clou de la visite ce sont les trois résidences présidentielles, elles correspondent au souhait de différents présidents qui ont voulu construire leur propre maison.

Un dressing de la taille d'un appartement 

Mais les visiteurs convergent surtout vers le palais habité encore récemment par l'ancien président Enrique Peña Nieto : le public se promène dans les enfilades de salons, au milieu des meubles en bois précieux, sous les lustres en cristal de Bohème et toute une série de détails qui reflètent le mode de vie fastueux des derniers présidents. Davantage que le bureau du président, les Mexicains sont surtout curieux de découvrir le premier étage, avec les chambres et le dressing du couple présidentiel, qui a la taille d’un petit appartement.

Et certains visiteurs recherchent des détails qui font référence à des scandales, comme l’armoire où une première dame gardait les serviettes de bain qui avaient coûté une fortune au contribuable. Pour le public il s’agit de voir de ses propres yeux comment vivaient les présidents. Une visiteuse dénonce l'opulence de Los Pinos qui contraste avec la grande pauvreté dans laquelle vivent la plupart des Mexicains. 

Los Pinos bientôt transformé en centre culturel

Le nouveau président López Obrador a décidé de rompre avec ce mode de vie. Il occupe toujours sa maison au sud de la ville de Mexico avec sa famille. Pendant la campagne, il avait déclaré qu’il ne déménagerait pas à Los Pinos parce que cet endroit était probablement hanté par ses anciens habitants, une allusion ironique à la corruption dont il les juge responsables. L'endroit devient un centre culturel, où auront lieu des concerts et des événements artistiques. Par exemple, jeudi 13 décembre 5 000 personnes ont assisté à la projection dans les jardins de Roma, le film d’Alfonso Cuarón acclamé par la critique.

Des Mexicains viennent visiter Los Pinos, en décembre 2018. 
Des Mexicains viennent visiter Los Pinos, en décembre 2018.  (CLAUDIO CRUZ / AFP)