En direct du monde, France info

En Allemagne, les tickets de caisse deviennent obligatoire

En rendant obligatoire les tickets de caisse pour les petites transactions, le gouvernement allemand veut lutter contre la fraude fiscale.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Des tickets de caisse reposent sur le comptoir d\'une pâtisserie à Leipzig (Allemagne), le 7 janvier 2020.
Des tickets de caisse reposent sur le comptoir d'une pâtisserie à Leipzig (Allemagne), le 7 janvier 2020. (JAN WOITAS / DPA-ZENTRALBILD)

Au contraire de la France qui veut progressivement d’ici 2022 en finir avec les tickets de caisse pour les petites transactions inférieures à 30 euros, l’Allemagne a décidé de les rendre obligatoires. Depuis le début de l’année, les petits commerçants et les restaurateurs doivent délivrer systématiquement une facture.

Le souhait du gouvernement allemand est en réalité de lutter contre la fraude fiscale. Mais la plupart des Allemands trouvent cette nouvelle loi inutile et bureaucratique, à contre-courant d’une époque où depuis un an et demi, la préoccupation première des Allemands est la protection de l’environnement.

Une loi impopulaire

"Ce n’est pas bien, cela gaspille du papier", estime par exemple Ella, une mère de famille qui rentre de l’école avec sa petite fille. Elle vient d’acheter à la boulangerie deux petits pains, des Brötchen, dont les Allemands raffolent. Ils coûtent 60 centimes d’euro et le commerçant, fait nouveau, lui a tendu un ticket de caisse. "Le papier (thermique et un peu spécial) ne peut même pas être recyclé. Donc je trouve que c’est inutile et puis on perd du temps, puisqu’il faut le donner à chaque client."

L'avis de cette consommatrice est partagé par les commerçants qui déplorent une montagne de papier générée chaque jour. Thomas tient un bar qui propose aussi une offre de petite restauration. Depuis huit jours, cette nouvelle loi ne passe vraiment pas chez ce commerçant. Une "très mauvaise idée", selon lui. "On produit des déchets. C’est incroyable que pour chaque boisson vendue il faille un reçu, râle Thomas. C’est typiquement allemand ! L’Allemagne et sa bureaucratie."

Un manque à gagner de 10 milliards d’euros

L’Allemagne fait partie des pays au monde où l’on préfère payer en liquide, que ce soit pour quelques centimes ou plusieurs milliers d’euros. Les Allemands commencent, seulement depuis un ou deux ans, à utiliser un peu plus leur carte bancaire. Énormément d’argent circule sans que le commerçant n’ait à taper quoique ce soit dans une caisse enregistreuse et à donner ce fameux ticket de caisse.

C’est en 2016 que le législateur allemand a considéré que ça n’était plus tenable. Mais il a laissé à chacun quelques années pour se faire à cette idée et tant pis si elle est impopulaire. Car pour l’État allemand, ce serait un manque à gagner de 10 milliards d’euros chaque année. La chancelière Angela Merkel a récemment dû défendre cette loi devant les députés, en expliquant que ce n’était pas possible pour l’État de laisser filer autant d’argent. Quant à la critique concernant l’environnement, elle a invité, avec un léger sourire, les commerçants comme les clients à passer au numérique avec des tickets de caisse sur sa boîte mail et à peut-être renier un peu de cette spécificité allemande : cet amour pour l’argent liquide.

Des tickets de caisse reposent sur le comptoir d\'une pâtisserie à Leipzig (Allemagne), le 7 janvier 2020.
Des tickets de caisse reposent sur le comptoir d'une pâtisserie à Leipzig (Allemagne), le 7 janvier 2020. (JAN WOITAS / DPA-ZENTRALBILD)