En direct du monde, France info

En Allemagne, les candidats d'une téléréalité ont seulement appris mardi soir que la pandémie de coronavirus touche leur pays

La production de l'émission "Big Brother" en Allemagne a décidé mardi soir à 19 heures de rompre le silence auprès des candidats à propos de la pandémie de coronavirus.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Les candidats du \"Big Brother\" allemand apprenent que le monde fait face à une pandémie de coronavirus, le 17 mars 2020 (capture écran).
Les candidats du "Big Brother" allemand apprenent que le monde fait face à une pandémie de coronavirus, le 17 mars 2020 (capture écran). (SAT.1)

Une nouvelle tardive parce qu'ils sont comme en quarantaine, enfermés depuis le 10 février, plus de 5 semaines. Les candidats de l’émission "Big Brother" (l’équivalent de notre Loft Story) ont seulement appris dans la soirée du mardi 17 mars que le monde entier faisait face à la pandémie de coronavirus.

La production a décidé de rompre le silence à 19 heures. Les candidats découvrent un résumé de la situation sur un écran de télévision. On leur explique à quel point le virus se propage à vitesse grand V, le nombre de morts, de cas positifs dans le pays. On leur indique que l’Allemagne a fermé ses frontières, ils sont bouche bée.

Une vidéo leur explique aussi les consignes d’hygiène à respecter. Le docteur de la production leur donne tous les détails sur le virus. Les candidats n’en reviennent pas. Certains pleurent, comme cette candidate qui explique affolée que sa mère de 55 ans est atteinte d’une maladie pulmonaire obstructive chronique. Mais tout va bien explique le présentateur : "on va vous diffuser à tous des messages rassurants de vos proches, familles et amis". Chacun peut ainsi leur dire qu’il est en bonne santé. D’autres, comme des amies d’une candidate, expliquent que les bars et les clubs sont fermés, provoquant l’hilarité des candidats, tout comme pour les écoles, elles aussi fermées.

"La communauté des ignorants"

Un journal allemand a même surnommés ces candidats : "la communauté des ignorants". Il y en avait bien, parmi eux, qui le savaient. Ils étaient quatre candidats sur les treize à être au courant. Ils sont entrés dans cette maison bien plus tard, il y a dix jours environ mais ils n’avaient pas le droit de le dire. Ils ont même été testés au coronavirus avant de rentrer. Les tests sont négatifs bien sûr. De plus, cette maison, ce loft, se trouve dans la région d’Allemagne la plus touchée par le coronavirus, à Cologne en Rhénanie-du-Nord-Westphalie. 

Le fait qu’ils ne soient pas mis au courant par la production faisait polémique dans le pays. Quand certains opposaient que finalement dans cette maison entre quatre murs, depuis tout ce temps, ils étaient sans doute dans l’endroit le plus sûr de toute l'Allemagne.

Ces candidats allemands n’étaient pas les seuls dans le monde à ignorer tout du coronavirus. Il y a en ce moment le même programme en Suède, en Inde, au Brésil, au Canada, en Australie et même en Italie. Mais, ces Allemands ont été les derniers informés. Plus aucun candidat de "Big Brother" dans le monde n’ignore désormais la situation.
 

Les candidats du \"Big Brother\" allemand apprenent que le monde fait face à une pandémie de coronavirus, le 17 mars 2020 (capture écran).
Les candidats du "Big Brother" allemand apprenent que le monde fait face à une pandémie de coronavirus, le 17 mars 2020 (capture écran). (SAT.1)