Cet article date de plus de sept ans.

Cambodge : menaces sur les ONG ?

écouter (70min)
Une centaine de représentants d'ONG ont manifesté cette semaine devant l'Assemblée Nationale. Ils craignent d'être réduits au silence.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Pour le Premier ministre, Hun Sen, cette loi serait un moyen de garder la mainmise sur la société civile cambodgienne © MaxPPP)

Avec Sidy Yansané, correspondant de France Info au Cambodge.

Le Parlement cambodgien va bientôt examiner un projet de loi, qui obligerait toute association caritative, humanitaire ou autre à déclarer officiellement ses activités, sous peine d'amendes et de poursuites. Les ONG y voient une entourloupe juridique qui va surtout permettre à l'Etat de les réduire au silence, voire les empêcher d'exister. A priori, cette loi n'a rien d'inquiétant, mais si on y regarde de plus près, on se rend compte que le texte impose de nouvelles conditions à la création d'une ONG : seront par exemple interdites les organisations qui menacent la paix, la stabilité et l'ordre public, ou qui ne font pas preuve de neutralité politique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.