En direct de l'Europe, France info

En direct de l'Europe. Balkans occidentaux, un élargissement qui fait douter

La présidence bulgare de l’Union européenne s’est donnée comme priorité l’adhésion des six pays des Balkans occidentaux. De vœux pieux en déclarations, est-ce proche de la réalité ?

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Les drapeaux européens à l\'éntrée du Conseil de l\'Europe.
Les drapeaux européens à l'éntrée du Conseil de l'Europe. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)

La présidence bulgare de l’Union européenne s'est donnée comme priorité l’adhésion des six pays des Balkans occidentaux. Jean-Claude Juncker, le Président de la Commission européenne, a quant à lui entamé une tournée dans ces pays en déclarant, entre autre, que ces pays ont une perspective européenne. Du rêve bulgare aux vœux pieux du Président de la Commission, ce ne sera pas suffisant pour combler le fossé qui nous sépare de ces six états des Balkans occidentaux.

Du rêve à la réalité

En l’état actuel des lieux, seules la Slovénie et la Croatie sont membres de l’Union européenne. La Croatie peine aujourd’hui à stabiliser son gouvernement faisant face à un scandale qui a ébranlé toutes les institutions croates, la faillite du géant agroalimentaire Agrokor. Quant à la petite Slovénie ses forces armées ont échoué au test d’intégration de l’Otan.  

Concernant les six autres états qui piétinent aux portes de l’UE ou de l’Otan, voire des deux, si la Serbie était le candidat le plus sérieux grâce à ses bonnes relations avec Pékin et Moscou, son investissement dans les gazoducs South Stream et Turkish Stream la place au rang des interlocuteurs à considérer, il n’en va pas de même pour ses voisins.

Des pays peu aptes à entrer dans l'Europe communautaire

Hormis le petit Monténégro qui a réussi à intégrer l’Otan, et dont la monnaie est l’Euro depuis 2001, sans être membre de la zone euro, tour de passe-passe dû aux affres des guerres de Yougoslavie ; ni la Bosnie-Herzégovine, l’Albanie, l’ancienne République de Macédoine, et encore moins le Kosovo, ne sont des états adultes, équilibrés et aptes à franchir le parvis communautaire. Ils subissent encore et toujours les conséquences du conflit yougoslave des années 90.    

Les drapeaux européens à l\'éntrée du Conseil de l\'Europe.
Les drapeaux européens à l'éntrée du Conseil de l'Europe. (PHILIPPE HUGUEN / AFP)