Du côté des étoiles, France info

"Hubble" plonge dans l'abîme du temps

Le télescope spatial "Hubble" vient d'observer les plus lointaines galaxies connues dans l'Univers.

(©)

13.3 milliards d'années-lumière .Telle est la distance extraordinaire à laquelle le télescope spatial Hubble a réussi à observer une galaxie. Rappelons que notre univers est né du Big Bang , voici 13.7 milliards d'années. Observer une galaxie située à 13.3 milliards d'années-lumière, cela signifie donc que nous voyons aujourd'hui cette galaxie telle qu'elle existait 400 millions d'années seulement après
le Big Bang !

Pour les puristes  qui nous lisent, notons aussi, que ce que Hubble a observé, mais indirectement, c'est le décalage spectral (redshift z), via une série de photographies prises à travers divers filtres optiques et infrarouges. Cette mesure de distance (z = 11.9, pour être exact) est donc tout à la fois indirecte et sujette à caution, même si il est probable, au vu de la prudence des chercheurs et du nombre de galaxies situées au delà de 13 milliards d'années-lumière désormais connues, que ces observations seront confirmées dans le futur. En fait, les astronomes sont aujourd'hui limités par la puissance de leurs télescopes, Hubble dans l'espace, ou la génération 8-10 mètres sur Terre. En effet, il est impossible, aujourd'hui, aux astronomes, de mesurer directement le décalage spectral des astres ultra lointains, dont la magnitude apparente dépasse 30...

Pour aller plus loin , et confirmer ces vertigineuses observations, il faudra attendre la prochaine génération de télescopes, dans l'espace et sur Terre. Rendez vous... en 2020 et bonne année à tous !

(©)