Dessin du jour, France info

Henri Guaino, le "rebelle face aux juges", selon Pakman

Henri Guaino envisage de ne pas se rendre à la convocation de la justice dans l'enquête pour outrage à magistrat ouverte après ses propos contre le juge Gentil. Dans son dessin, Pakman dresse le portrait méconnu d'un Guaino "rebelle".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(©)

Pakman a voulu illustrer la fronde d'Henri Guaino contre la justice française, en faisant le parallèle avec une autre affaire récente, celle du "mur des cons" du Syndicat de la Magistrature.

Lors de la mise en examen de Nicolas Sarkozy par le juge Jean-Michel Gentil dans l'affaire Bettencourt, Henri Guaino avait parlé de "déshonneur pour la justice" en ciblant le magistrat bordelais. Depuis, le juge l'a attaqué pour outrage à magistrat. C'est dans ce contexte que l'ancien conseiller spécial de l'Elysée a annoncé qu'il ne répondrait pas forcément aux demandes des policiers dans cette enquête. Henri Guaino a même évoqué l'affaire Dreyfus pour décrire son combat contre ce qu'il estime être une injustice.105 députés viennent d'ailleurs de lui apporter leur soutien.

Retrouvez le dessin de Pakman sur le site Bakchich.info

(©)