Cet article date de plus de sept ans.

Lilian Thuram, un engagement nourri grâce aux livres

écouter (6min)
L'ancien footballeur vient de publier sa première bande dessinée, "Notre histoire" aux Editions Delcourt / Mirages. 
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Lilian Thuram s'est mis à la lecture par la bande dessinée. "Comme
la plupart des enfants
, dit-il. *Quand j'étais petit, ma mère m'avait abonné à

  • Pif gadget, ou autre chose... En tout cas je lisais ce type de BD." En
    grandissant, le futur champion découvre la littérature. D'abord par obligation,
    à l'école. Puis il découvre Aimé Césaire ou Frantz Fanon. "Ils m'ont
    permis de découvrir la réalité de ma vie. Je suis des Antilles, il y a des
    questionnements que j'avais. J'avais besoin d'auteurs comme Aimé Césaire pour
    me mettre sur le bon chemin."

L'engagement de Lilian Thuram, en particulier dans la lutte
contre le racisme, a d'ailleurs été forgé notamment par la littérature. "Cela
m'a donné à comprendre que le racisme n'était pas quelque chose de naturel,

explique l'ancien footballeur. On ne naît pas raciste, on le devient. Nous
sommes, chacun de nous, porteurs du conditionnement historique qui met en place
des hiérarchies selon la couleur des personnes."
 Un raisonnement qu'il a
trouvé notamment chez Carole Reynaud-Paligot, auteure de "La République
raciale. Paradigme racial et idéologie républicaine (1860-1930)",
publié aux  Presses
universitaires de France.

Un goût pour la lecture qu'il accompagnait déjà quand il
était joueur. "Je lisais dans les bus ou à l'hôtel. Certains de mes
coéquipiers me disaient d'ailleurs "Lilian, tu devrais changer de livre,
je te sens un peu nerveux en ce moment..."".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.