Cet article date de plus de sept ans.

Françoise Martres "fascinée par l'imagination des écrivains"

écouter (6min)
La présidente du Syndicat de la Magistrature vient de terminer 'Le quatrième mur' de Sorj Chalandon (Ed. Grasset). L'histoire d'un homme qui tente de monter la pièce 'Antigone' de Jean Anouilh en pleine guerre du Liban, avec tous les acteurs du conflit. "Je suis très sensible à ces récits de temps de guerre. J'ai trouvé ce roman très beau."
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Je choisis les livres au toucher, dit Françoise Martres. Récemment, elle a repéré ainsi 'Les gens heureux lisent et boivent du café ' ou encore 'Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire '. La magistrate se dit fascinée par l'imagination des écrivains, la richesse de leurs intrigues.

Ses premiers souvenirs de lecture la ramènent vers la collection Bibliothèque rose. Françoise Martres se souvient aussi avoir dévoré tout Zola, dont les peintures sociales l'ont marqué. Les romans de Steinbeck aussi. Elle apprécie ces livres où l'on apprend "comment on peut lutter. Comment on peut gagner, ou perdre des combats."

La représentante du SM a passé un bac scientifique. Elle complexait, ne se sentait pas assez littéraire. Alors, elle a acheté 'A la recherche du temps perdu' . "Je l'ai ouvert. Je l'ai immédiatement refermé." Le livre de Proust attend toujours sur son étagère.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.