Dernières pages avant la nuit, France info

François Missonnier, "l'esprit rock dans le polar ou la SF"

Pour François Missionnier, le fondateur et organisateur du festival "Rock en Seine"(22, 23 et 24 août), la lecture est nécessaire dans son "équilibre quotidien. Peu tourné vers le passé, j’aime découvrir de nouveaux auteurs".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(François Missionnier, le fondateur et organisateur du festival "Rock en Seine" © Maxppp)

François Missonnier aime la diversité et la découverte. Il aime "partir ailleurs"  avec Donna Tartt dont il vient de lire  "Le chardonneret "  (prix Pulitzer 2014).

Romans, polars, science-fiction, fantaisie, livres de genre, évoquent chez lui l’esprit rock : "Sans avoir l’air d’y toucher, ils véhiculent des messages forts, contre l’ordre établi, qui dérangent, qui déménagent et qui ont une énergie hors du commun" . Parmi eux des écrivains des années 1980 comme Michael Mourcock, Philippe José Farmer, Donald Westlake.

En revanche, l'organisateur de "Rock en Seine"  se dit  "pas fan des biographies"   et autre livres sur la musique.

C’est en fait la BD qui l’a éveillé à la lecture à travers le Far West de Blueberry, le héros de Jean Giraud et Jean-Michel Charlier.

 

Aujourd'hui, le livre qu'il offre le plus est  "Tortilla Flat"   de John Steinbeck, "le roman le plus jouissif que je connaisse qui condense en très peu de pages l’émotion que peut donner un livre" .

(François Missionnier, le fondateur et organisateur du festival "Rock en Seine" © Maxppp)