Dans la peau de l'été : le cahier de vacances

Tous les matins, Marie Dupin se glisse dans la peau de l’été, de ses symboles et de leur histoire.
Article rédigé par Marie Dupin
Radio France
Publié
Temps de lecture : 151 min
Les devoirs de vacances. Image d'illustration. (MAXPPP)

L'histoire du cahier de vacances est souvent méconnue. Il a été inventé par Roger Magnard dans les années 1920. Cet adolescent de 16 ans, originaire du Dauphiné, découvre le milieu de la papeterie grâce à un oncle qui est commercial. Il décide lui aussi de devenir représentant dans le secteur et s’installe en Creuse. Il y rencontre Suzanne, une libraire qui devient sa femme.

>> Quand et par qui a été inventé le cahier de vacances ?

Dans les années 1930, avec la crise économique, Roger n’arrive plus à vendre quoi que ce soit, il décide de continuer à travailler pendant l’été tout en permettant aux enfants de jouer. Il s’entoure alors de professeurs, et de Suzanne, pour pouvoir leur proposer de petits exercices comme des charades, des rébus et des comptines.

C’est le début d’un succès très français. Très vite, le cahier de vacances est partout, notamment parce que Roger Magnard est un génie du marketing. Ceux qui remplissaient le mieux leurs cahiers de vacances remportaient des prix. 70 ans plus tard, quatre millions et demi de cahiers sont écoulés chaque année. Le plus gros des ventes étant pour le CP et le CE1. Un exemplaire coûte entre cinq et neuf euros et il se décline désormais en multiples versions : pour les étudiants, féministes, humoristiques, littéraires, ou sexo réservés aux adultes

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.