Cet article date de plus de neuf ans.

La Grande Odyssée des chiens de traîneaux

écouter (3min)
Les coureurs de la 9ème Grande Odyssée participent actuellement en Savoie à l'une des quatre plus grandes courses de chiens de traîneaux au monde. L'occasion pour Gérard FELDZER, dans sa chronique " Circulez, il y a le monde à voir ", de nous parler de ce mode de transport ancestral.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (©)

Une vingtaine de mushers professionnels, ces meneurs d'attelages qui guident leurs chiens uniquement à la voix, sont jusqu'à mercredi prochain sur les pistes savoyardes pour La
Grande Odyssée
. Cette course par étapes, longue de 750 kilomètres, dure onze jours. Elle se distingue des autres compétitions internationales par ses 30. 000 mètres de dénivelé positif.

Les mushers venus de toute l'Europe et parfois d'outre-atlantique entraînent leurs attelages à l'année, tels des sportifs de haut niveau.

Nicolas Vanier, explorateur et co-fondateur avec Henry Kam de La Grande Odyssée en 2005, a voyagé sur des milliers de kilomètres avec ses chiens. Pour lui, pas de doute, ces animaux ont la course dans le sang. Alors qu'un cheval ou un renne renâcle souvent avant de sortir, le chien, lui, n'attend que ça : qu'on l'attelle pour courir des heures sur les pistes enneigées. Il partage avec l'explorateur la même envie, ce qui crée une formidable complicité entre eux.

 

 (Panoramic)

Nicolas Vanier et ses chiens - Photo Éric Travers 

Dans le Grand Nord, les moto-neiges ont peu à peu remplacé les traîneaux, aujourd'hui utilisés surtout pour le sport et les loisirs. Pourtant le chien lui, n'émet pas de fumée, ne tombe jamais en panne et peut même détecter les zones dangereuses où la glace est fragilisée. Pour Nicolas Vanier, le chien reste le meilleur partenaire de l'explorateur.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.