Cet article date de plus d'onze ans.

Kitesurf : la mer vue du ciel

Chaque samedi pendant tout l'été, "Circulez, il y a le monde à voir" aborde les mille et une manières de pratiquer des activités sportives et de loisirs, avec un jeu concours qui permet de gagner des séjours à cheval, à VTT, à ski, ou encore en canoë-kayak. Aujourd'hui : le kitesurf, future discipline olympique pour les Jeux olympiques de Rio en 2016.
Article rédigé par Gérard Feldzer
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
  (©)

Il y a deux
mille ans, les Chinois construisaient des cerfs-volants capables de soulever un
passager, et pendant la Guerre de 14, on s'en servait pour envoyer
en l'air des observateurs "volontaires désignés d'office"
munis de jumelles et d'un téléphone. Le cerf-volant d'aujourd'hui utilisé par
les kitesurfeurs, est une aile insubmersible, inventée par des amateurs Bretons
dans les années 1990, qui associée à une planche de surf et d'un harnais, a permis
à ce sport récent de devenir très populaire. Plus de 25.000 personnes aujourd'hui
le pratiquent régulièrement, et parmi eux, un passionné : Nicolas Hulot.

Nicolas Hulot, président de la fondation Nicolas Hulot pour la nature et l'homme,
nous explique que ce sport nous rapproche de la nature où l'on doit harmoniser
l'air et l'eau pour utiliser au mieux ces deux éléments.

Cela ne nécessite
pas de compétence particulière, mais un apprentissage sérieux est nécessaire.

Une centaine
d'écoles existe en France. L'UCPA prend les jeunes stagiaires à partir de 11
ans. Et c'est un sport accessible au plus grand nombre, même jusqu'à 70 ans !

Elles s'adressent aux débutants, mais aussi aux
futurs champions d'une jeune discipline qui va bientôt devenir olympique. Lionel
Collin, responsable voile et kitesurf à l'UCPA nous explique les précautions à
prendre pour pratiquer ce sport et les équipements nécessaires.

Parmi ces
champions, Bruno Sroka, est  trois fois
vainqueur de la Coupe du monde, trois fois champions de France et d'Europe. Il réalise aussi des exploits tels que la traversée du cap Horn en 9 heures dans
des conditions extrêmes. Guillaume Battin du Mouv' était à son arrivée.

Bruno est un
kitesurfeur qui veut être utile. Il a ainsi franchi les eaux territoriales d'Israël,
de Palestine, de Jordanie et d'Egypte avec un message de paix sur sa voile
ornée d'une colombe. Il vient également de battre le record de la traversée de
la Manche (sur 180 kilomètres en moins de 5 heures) pour soutenir la
candidature du kitesurf aux Jeux Olympiques de Rio en 2016. Cette discipline est gérée par la FFVL (Fédération Française de Vol Libre).

Il compte
bien s'entrainer pour apporter à la France une médaille dans cette nouvelle
discipline.

En attendant,
le kitesurf est  un excellent remède antistress,
et d'après Nicolas Hulot, un excellent moyen de surmonter les difficultés de la
vie... y compris politiques !

Le jeu concours

Chaque semaine, vous pouvez gagner un séjour sportif pour
deux personnes en kitesurf, mais aussi en bateau, à cheval ou à ski avec France info
et l'UCPA. Il suffit de répondre chaque semaine à une question.

Celle d'aujourd'hui est la suivante  : Quel est le
record du monde de vitesse sur l'eau en kitesurf ? Cliquez ici pour répondre  à la question !

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.