Circulez, il y a le monde à voir, France info

Convoyages d’enfants malades par "Aviation sans frontières"

Il y a deux semaines, l'explosion d'un dépôt de munition à Brazzaville a fait plus de 220 morts, 2.300 blessés, dont beaucoup d’enfants inopérables sur place faute de moyens. Certains d'entre eux viennent d’arriver en France pour y être opérés. Aviation sans frontières assure le convoyage de ces enfants : le maillon transport indispensable à cette chaîne de solidarité.

(©)

Dix-sept mille enfants ont été transportés par des centaines de bénévoles depuis une trentaine d’années par aviation sans frontières, Hugues Gendre son président, nous précise la logistique mise en place et le rôle des centaines de bénévoles navigant ou personnels au sol, la plupart d’Air France.

Les familles d’accueil sont aussi un élément fondamental dans ce dispositif. Ils prennent en charge ces enfants jusqu’à leur convalescence avant qu’ils ne reviennent guéris dans leurs familles. Parmi ces accompagnateurs, Sylvain Ebel était chef de cabine à Air France : il décrit les moments difficiles où l'enfant est séparé de sa famille pour partir dans l’inconnu, la découverte de l’avion et enfin la découverte de la famille d’accueil à l’arrivée de l’avion en Europe.

Il arrive également que ces enfants même si le séjour ne dure qu’un ou deux mois s’attachent à ces familles d’accueil, et que le déchirement soit aussi très fort pour le retour. Il arrive même que des enfants qui ont quelquefois six mois, ne reconnaissent pas leurs parents à leur retour. Certains petits malades sont transportés dans un état critique. Tout ceci nécessite un grand doigté de la part des bénévoles.

Beaucoup de chirurgiens de haut niveau offrent leurs interventions, comme le docteur Gérald Franchi, spécialiste de la chirurgie faciale président fondateur de l’association "Face au monde". Il nous explique que le "visage est un passeport social, pour tous les pays du monde, pour les enfants brûlés, défigurés, mal formés c’est un drame pour eux-même et pour toute la famille." Il y a même eu des infanticides car ils incarnaient le mal pour certaines sociétés. Comme beaucoup d’autres associations ils font appel à ASF pour le convoyage d’enfants. Le voyage est quasiment gratuit et les médecins et infirmières sont bénévoles, mais il reste le coût de l’hospitalisation. C’est pourquoi ils ont besoin de dons pour accueillir plus d’enfants qui pourraient être sauvés.

Yann Arthus-Bertrand, auteur de La terre vue du ciel , fondateur de l’ONG goodplanet  qui se définit lui-même comme "activiste écologique ", est le parrain d’aviation sans frontières, depuis sept ans, et ce n’est pas tout à fait un hasard.

Il sera demain matin à Roissy pour accueillir deux petits enfants venant d’un orphelinat à Brazzaville et qui doivent se faire opérer à Paris. Yann Arthus-Bertrand trouve sa voie et se ressource au contact de "ces gens des ONG qui sur le terrain sont des héros de tous les jours" et "paraissent plus heureux que les gens qui ne font rien".

Yann Arthus Bertrand accompagne Aviation sans frontières car "au dessus des nuages, il y a le soleil "mais en dessous" il y a des réalités insuportables comme ces 4.000 enfants qui meurent par jour faute uniquement de ne pas avoir accès à l'eau potable ", sujet dont on parle beaucoup en ce moment et qui fait l'objet d'une émission sur France 2 mardi 20 Mars à 20h35 : "La soif du monde" . Une vision de l'écologie au sens très large du terme en somme.

Voici quelques associations faisant appel à Aviation sans frontières avec leur lien internet : Auvergne pour un Enfant, La Chaîne de l'Espoir, Children's Medical Mission West, Espoir pour un enfant, Mécénat Chirurgie Cardiaque, Enfants du Monde, Rencontres Africaines, Sentinelles, Terre des Hommes,…

(©)