Cet article date de plus de dix ans.

Se nourrir au rythme de la nature

écouter (5min)
Le mouvement slow vient avant tout de la gastronomie. Le slow food est né en Italie en opposition à l’implantation du premier fast food au cœur de Rome en 1989. Fondé par des producteurs de terroir et des intellectuels, il est passé de l’éducation alimentaire des citoyens à la responsabilité environnementale des agriculteurs.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : < 1 min.
&nbsp; (©)

Arrivé en France en 2005, le mouvement a vite eu un écho dans nos terroirs. La progression des agriculteurs bio, ceux qui veulent défendre leur appellation a rejoint celle des consommateurs soucieux de bien manger aussi pour leur santé. Les associations locales slow food s’appellent des "conviviums" : des regroupements de consommateurs, de restaurateurs et de producteurs. Bonne soirée dégustation ou soutien aux agriculteurs locaux, chacun choisit son action. Aujourd’hui, il y a une cinquantaine de "conviviums" en France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.