Cinéma week-end, France info

"L'effet aquatique", un film tendre et loufoque de Solveig Anspach

Au programme aujourd'hui : un film en Islande, un festival à la Rochelle, et le camping des Flots Bleus dans le sud-ouest.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

 Avant l'Islande, un détour par la piscine Maurice Thorez de Montreuil en région parisienne :  c'est le cadre du nouveau film de Solveig Anspach -  qui est aussi son ultime long-métrage : la réalisatrice franco-islandaise s'est éteinte l'été dernier, emportée par ce cancer auquel elle avait fait un pied de nez 15 ans auparavant, dans son premier film Haut les cœurs : il avait valu un César à Karin Viard…

Si les circonstances sont tragiques, L'effet aquatique est bien une comédie

Et ça commence donc dans cette piscine municipale où Samir, dégingandé, mal à l'aise dans son maillot orange trop petit, et amoureux d'une maître-nageuse, fait croire qu'il ne sait pas nager pour qu'elle lui donne des leçons. L'effet aquatique, un film drôle -  très drôle même. C'est ça le cinéma de Solveig Anspach, tendre et en même temps loufoque, Elle parvient à transformer cette piscine en un lieu sensuel de rencontre amoureuse. Et puis, même si ce n'est pas un film politique, la réalisatrice pose un regard sur le monde. Un regard curieux, bienveillant ; il y a dans tous les personnages du film une absolue sincérité. Un film qui, à la fin, bascule dans le burlesque,  en Islande. La réalisatrice a emmené ses comédiens sur sa terre natale. C'est là qu'elle a tourné ses ultimes scènes avec eux. 

 

 

La Rochelle : l'un des plus grands rendez-vous cinéphiles de France

Le Festival international du Film de la Rochelle a démarré hier. C'est la 44è édition. Avec un hommage au documentariste Frederick Wiseman et une invitation à découvrir les femmes cinéastes turques. 

Ce festival sans palmarès, qui dépasse chaque année les 80.000 spectateurs, propose aux amateurs quelque 200 films (fiction, documentaire, animation) originaires du monde entier, à raison de cinq séances par jour, avec divers focus thématiques et en présence de nombreux réalisateurs. 

 

 

Du côté du box-office

Les salles reprennent des couleurs : après un coup de mou au début de l'Euro,  la Fête du cinéma a galvanisé les entrées. 

Sur la semaine écoulée, d'abord, le nouveau film d'animation des studios Disney Pixar Le Monde de Dory a d'ores et déjà séduit un million de spectateurs en une semaine. 

 

Quant aux nouveautés de mercredi, c'est Camping 3 de Fabien Onteniente qui prend la tête : avec plus de 400 000 entrées  dès mercredi, c'est même le meilleur démarrage de l'année.

 

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)