Cinéma week-end, France info

"Je voyage seule", un film sur le célibat (presque) assumé

Comme tous les samedis, Florence Leroy nous invite à découvrir un film. Cette semaine, elle nous propose "Je voyage seul" de Maria Sole Tognazzi, la fille de l'acteur italien Ugo Tognazzi. Et un voyage dans le temps avec le dessinateur et réalisateur Pascal Rabaté qui évoque sa passion pour Jacques Tati, à travers le chef-d’œuvre "Playtime".

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© DR)

Je voyage seule  a tout d'une comédie douce et romantique à l'tialienne. Et pourtant, la réalisatrice Maria Sole Tognazzi prend le parfait contre-pied en dressant le portrait d'Irène, une célibataire assumée. "Mon film s'adresse au 17% de célibataires en Itali e". 

Synopsis :

Irène vient d'avoir 40 ans. Elle n'a ni mari, ni enfants mais un travail dont tout le monde rêve : elle est  "l'invitée surprise" des hôtels de luxe, ce client redouté qui note et juge incognito les standards des services hôteliers. En dehors de son travail, il y a sa sœur Silvia et son ex, Andrea. Irène ne recherche pas la stabilité, elle se sent libre et privilégiée. Pourtant, un événement va remettre en question ses certitudes.

Le conseil cinématographique du dessinateur-réalisateur Pacal Rabaté : Playtime de Jacques Tati.

Synopsis :

Des touristes américaines ont opté pour une formule de voyage grâce à laquelle elles visitent une capitale par jour. Mais arrivées à Orly, elles se rendent compte que l'aéroport est identique à tous ceux qu'elles ont déjà fréquentés. En se rendant à Paris, elles constatent également que le décor est le même que celui des autres capitales...

(© DR)