Cinéma week-end, France info

Cinéma week-end. "Shéhérazade" le film qu'on attendait

Le premier film de Jean-Bernard Marlin, primé trois fois à Angoulême, est un choc.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Dylan Robert dans \"Shéhérazade\"
Dylan Robert dans "Shéhérazade" (Ad Vitam Distribution)

 Shéhérazade, le premier film de Jean-Bernard Marlin, a été tourné avec des comédiens amateurs dans les rues de Marseille. Certains d'entre eux jouent des personnages très proches de leur propre vie.

Une magnifique histoire d'amour

Ce n'est pas nouveau, mais ici, pour une fois, cette recherche de vérité est au service de la fiction, une très belle histoire d'amour, et pas pour moraliser sur cette jeunesse en souffrance. Dylan Robert, gueule d'ange magnétique à l'écran, joue un délinquant qui, à peine sorti de prison, replonge dans le trafic de drogue. Le tournage a été pour lui un moyen de tourner la page après un séjour carcéral.

Je ne pense pas à délivrer un message, je pense juste à parler de deux êtres humains

Jean-Bernard Marlin

Shéhérazade, c'est une plongée ultra-réaliste dans les recoins du centre-ville de Marseille, où se concentrent misère, drogue et prostitution. Le réalisateur qui signe son premier film a demandé beaucoup à ses comédiens et à son équipe. Tourner sur des lieux de prostitution et de trafic, ce n'est pas simple. Jean-Bernard Marlin, est un jeune cinéaste doué et qui sait ce qu'il veut.    

On célèbre cette année le centenaire de la naissance d'un monument du cinéma, Ingmar Bergman

La réalisatrice et scénariste allemande Margarethe von Trotta qui a bien connu le suédois Ingmar Bergman, signe un documentaire-portrait du cinéaste aux trois oscars. Cris et chuchotements, Sonate d'automne, Fanny et Alexandre, Sarabande, 40 ans de cinéma, Ingmar Bergman, mort en 2007, a été un éternel moderne, tant sur la forme que le fond.

À la recherche d'Ingmar Bergman se promène dans son œuvre et dans sa vie intime, pour mieux comprendre comment Bergman, qui est le premier à avoir autant fouillé la psychologie des personnages, est devenu ce mythe. Immense directeur d'acteurs et d'actrices, il apparaît ici comme un artiste qui revivait sans cesse une enfance douloureuse, il fut lui-même un piètre père.

Parmi les témoins de ce documentaire, le cinéaste Olivier Assayas qui mesure l'influence de Bergman sur le cinéma français.

Bergman est contemporain d'une période où on a compris que la psychanalyse pouvait servir d'outil de réflexion pour le cinéma

Olivier Assayas

Un documentaire musical sur une voix d'or, Whitney Houston

Encore un documentaire musical sur une star de la pop music, disparue en 2012. Whitney, de Kevin McDonald. Whitney Houston, chanteuse à la voix d’or, qui a subi le succès plus qu’elle n’en a profité, pressée par ses proches, la presse, détruite par ses addictions. On y découvre aussi la jeune femme saisie dans des moments d’intimité, à travers des images inédites et de nombreux témoignages.

Plus j'avançais dans le film, plus je me surprenais à lui trouver du génie musical

Kevin Mc Donald

Rien n’est éludé : la drogue, les violences conjugales, sa bisexualité. Un portrait criant d’humanité, par un Kevin McDonald qui a appris, lui aussi, à mieux la connaître en même temps qu’il la racontait.        

Dylan Robert dans \"Shéhérazade\"
Dylan Robert dans "Shéhérazade" (Ad Vitam Distribution)