Cinéma week-end, France info

Cinéma week-end. "Fête de famille", Cédric Kahn chez Tchekhov

Dans cette tragi-comédie, "Fête de famille", son onzième film, le réalisateur Cédric Kahn joue sur le potentiel théâtral de la famille.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
\"Fête de famille\" de Cédric Kahn
"Fête de famille" de Cédric Kahn (Le Pacte)

"Fête de famille" est le onzième film de Cédric Kahn et c'est la première fois qu'il est devant et derrière la caméra.

Étonnant personnage dans le cinéma français, Cédric Kahn. Un peu comme Mathieu Amalric, il met sur sa carte de visite : réalisateur, même si on le voit de plus en plus à l'écran. Là, il a fallu que Sylvie Pialat sa productrice insiste pour qu'il accepte d'être dans son propre film et elle a bien fait. Cédric Kahn est le fils un peu trop parfait de Catherine Deneuve, une mère et grand-mère qui fête son anniversaire dans la maison familiale à la campagne.

J'ai senti chez Catherine Deneuve une envie de tourner intacte

Cédric Kahn

1h41 pour raconter cette journée particulière dans un lieu unique, la théâtralité de ce drame sert le propos, d'autant plus que chacun joue une partition qu'on imagine déjà jouée des dizaines de fois : c'est ça la famille, les mêmes gestes tendres, les mêmes cruautés, cette question récurrente de l'argent et cette impuissance à dire l'amour simplement.

On ne peut pas dire que dans celle-là les hommes aient le beau rôle, même si en apparence, c'est le personnage d'Emmanuelle Bercot qui semble avoir décroché le pompon : disparue depuis des années elle débarque à l'improviste dans un tourbillon qui devrait la pousser vers l'hôpital psychiatrique, mais méfions-nous des apparences. Dans cette Fête de famille chacun puisera ce qu'il a déjà vécu, Cédric Kahn, lui, a découvert le plaisir d'être dans son propre film, qui plus est, aux côtés de Madame Deneuve.

Viendra le feu d'Oliver Laxe est une ode à la nature

 Prix du jury dans la sélection Un certain regard au dernier festival de Cannes, Oliver Laxe est né à Paris de parents espagnols qui sont ensuite retournés vivre dans cette montagne galicienne véritable personnage du film. Ce jeune réalisateur, c'est son deuxième long métrage, s'est lassé des villes, il a longtemps vécu au Maroc et s'est maintenant installé en Galice dans le village de sa famille, il y fait du cinéma mais mène aussi d'autres projets de développement rural.

En Galice, la beauté de la nature est scandaleuse

Oliver Laxe

Ses images sont organiques, on sent la puissance des éléments, les arbres, les animaux, la brume, la pluie, le soleil. Le feu, c'est celui que son personnage principal a déclenché, il a fait de la prison pour ça, et à sa sortie il retourne vivre seul avec sa mère et leurs vaches. Les acteurs sont non-professionnels, ils transmettent cette humilité des gens de la campagne qui se soumettent à la nature, on pense aux magnifiques documentaires de Raymond Depardon sur le monde paysan. Oliver Laxe.    

\"Fête de famille\" de Cédric Kahn
"Fête de famille" de Cédric Kahn (Le Pacte)