Cet article date de plus de huit ans.

SAFRAN le groupe français, bien implanté aux États-Unis

écouter
Le succès de Safran aux États-Unis remonte au milieu des années 70 lors de la création entre l'équipementier français, à l'époque Snecma et l'américain General Electric de la co-entreprise CFM International.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Elle donnera naissance à une véritable
"success story " avec le CFM 56, le moteur d'avion le plus vendu au
monde qui propulse aujourd'hui, l'ensemble des Boeing 737 et un A320 sur
deux.
  Plus de 26.000 exemplaires livrés en 40 ans. Le CFM 56 et
bientôt son successeur, Le Leap-1A, dont les aubes en composite seront
prochainement fabriquées près de Boston, en Nouvelle-Angleterre. Mais la
présence du groupe français aux Etats-Unis ne se limite pas aux moteurs d'avion. La
liste est exhaustive.


D'acquisitions en acquisitions et plusieurs
millions d'euros investis, Safran est aussi progressivement en train de
s'imposer Outre-Atlantique sur le marché de la sécurité avec
"Morpho".
Cette filiale est spécialisée dans le domaine des
systèmes d'identification biométrique automatisés, d'édition de titres
d'identité hautement sécurisés, de détection d'explosifs ou de substances
interdites dans les aéroports.

Aujourd'hui  "Morpho"
représente près de 10% du chiffre d'affaires de Safran.
Le marché de la
sécurité est en pleine expansion, en pleine évolution. Safran entend bien y
jouer un rôle de premier plan, et consacre chaque année plusieurs millions
d'euros pour rester à la pointe en matière de nouvelles technologiques.

Et pour la petite histoire, les nouveaux
algorithmes de reconnaissance d'empreintes digitales mis au point par Safran
ont permis ces derniers mois au FBI d'identifier plus de 5.700 coupables dans
des affaires jusqu'à présent non élucidées.

 

En attendant la semaine prochaine, retrouver plus de Chroniques du ciel sur notre page Facebook et sur notre 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.