Chroniques du ciel, France info

Chroniques du ciel. Aviation à l'huile de cuisson

C’est un nouveau pas vers la réduction des émissions de CO2 de l’aviation et de la volonté de Total de poursuivre sa diversification. Le groupe pétrolier vient d’entamer la production en France d’un nouveau type de bio-carburants destinés au transport aérien, cette fois à base d’huiles de cuisson usagées . 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Des biocarburants à l\'huile de cuisson usagée, c\'est pour demain. Total vient de commencer à en produire en France. (Illustration)
Des biocarburants à l'huile de cuisson usagée, c'est pour demain. Total vient de commencer à en produire en France. (Illustration) (GUVENDEMIR / E+ / GETTY IMAGES)

Ces carburants sont actuellement produits dans la bio-raffinerie de la Mède dans les Bouches-du-Rhône et sur le site d’Oudalle en Seine-Maritime, raffinerie qui synthétise des solvants et des fluides spéciaux. Le géant pétrolier Total ambitionne d’aller beaucoup plus loin. Il a investi plus de 500 millions d’euros pour reconvertir son site de Grandpuits, en Seine-et-Marne et espère une production de 170 000 tonnes de ces bio-carburants à l’horizon 2024.  

Bio-carburants durables...

On appelle ces bio-carburants durables SAF, en anglais, pour "Sustainable Aviation Fuel". Ils sont fabriqués à partir d’huiles de cuisson, mais pas seulement, Total utilise également des déchets et résidus, issus de l’économie circulaire, comme les graisses animales. Ces carburants peuvent actuellement être mélangés à 50% avec du kérosène.               

Mais pour l’instant, leur utilisation est extrêmement limitée, en raison de leur coût prohibitif. On est sur des quantités très faibles, tant qu’il n’existera pas de véritable filière de production. De plus, la production de ces bio-carburants laisse une empreinte carbone non négligeable. En 2019, ils représentaient moins de 0,1% des 360 milliards de litres de kérosène utilisés par le transport aérien. La feuille de route du gouvernement français est d’atteindre 1% en 2022, 2% en 2025, et 5% en 2030, à la condition, bien sûr qu’ils soient abordables pour les compagnies aériennes,  

... mais encore très coûteux

Rappelons que l’OACI, l’organisation de l’aviation civile internationale s’est fixé pour objectif de réduire d’ici à 2050 ses émissions de C02 de 50% par rapport à 2005, dans le cadre notamment du programme CORSIA. La moitié des gains attendus dépendant, en grande partie, de ces carburants d’aviation durables.  

Total qui présentera pour la première fois une résolution sur le climat lors de sa prochaine assemblée générale, le 28 mai 2021, une assemblée générale, au cours de laquelle le groupe pétrolier proposera le renouvellement pour trois ans de son PDG, Patrick Pouyanné.    

Des biocarburants à l\'huile de cuisson usagée, c\'est pour demain. Total vient de commencer à en produire en France. (Illustration)
Des biocarburants à l'huile de cuisson usagée, c'est pour demain. Total vient de commencer à en produire en France. (Illustration) (GUVENDEMIR / E+ / GETTY IMAGES)