Cet article date de plus de huit ans.

"La Petite Marchande d'allumettes" et autres enfants

écouter (5min)
En décrivant la mort d'une petite fille pauvre en pleine nuit de fête, le conte d'Andersen use d'un motif classique... mais pas innocent.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (©)

Chacun connait l'histoire
tragique, inspirée d'un conte d'Andersen, dans laquelle une petite fille essaie
de vendre des allumettes dans la rue, la nuit de la saint-Sylvestre. Les
passants la bousculent, ne la voient pas, ne lui achètent rien, et elle essaie
désespérément de se réchauffer en brûlant ses allumettes. Et elle meurt de
froid.

Grand classique dans
toutes les cultures occidentales, La Petite
marchande d'allumettes
a subi maintes évolutions, mais toujours aussi
tragiques.

 

Les chansons et
archives de la chronique d'aujourd'hui

Chantal Goya : La Petite
Marchande d'allumettes
(1981)

Berthe Sylva : Bonhomme Noël (1930)

Extrait de L'Arbre de Noël, film
de Terence Young (1969)

Nocturne du quatuor à cordes n° 2
en ré majeur d'Alexandre Borodine, bande originale du dessin animé La Petite Marchande d'allumettes (2006)

David Lang : The Little Match Girl Passion (15: We Sit
And Cry)
(2009)

 

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique

 

Les cinquante épisodes d'Un été,
une chanson
, notre chronique de l'été 2012, sont disponibles
ici.

Les livres qui ont accompagné nos chroniques des étés 2010 et 2011, Ces
chansons qui font l'histoire
et Les chansons qui ont tout changé ,
sont l'un
et
l'autre sur le kiosque de Radio-France
et présentent une centaine
d'histoires de chansons historiques, de La Marseillaise à No Woman No
Cry
de Bob Marley, de Ne me quitte pas de Jacques Brel à Tomber
la chemise
de Zebda, de Rock Around the Clock par Bill Haley à Mignonne
allons voir si la rose
...

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.