Ces chansons qui font l'histoire - 2012/2013, France info

Chantons les révolutionnaires sud-américains

La mort du président Hugo Chavez nous rappelle combien l'Amérique latine a fourni de personnages politiques hauts en couleur.

(©)

La mort du président vénézuélien Hugo Chavez nous rappelle que la chanson
fait largement usage des révolutionnaires sud-américains, pour leur pittoresque
(avec le Mexicain Pancho Villa, par exemple) comme pour le romantisme politique
et toutes ses ambiguïtés (comme avec Che Guevara).

 

Les chansons de la chronique d'aujourd'hui

Les Frères Jacques : Le Général
Castagnetas
(1950)

Serge Gainsbourg : Pancho Villa (1961)

Rudi Hirigoyen : Pancho Villa
(1958)

Carlos Puebla : Hasta Siempre (1965)

Jean Ferrat : Les Guérilleros (1967)

Bernard Lavilliers : La Mort du
Che
(2004)

François Deguelt : Che Guevara (1968)

Alain Souchon : Popopo (2008)

Arielle Dombasle : Hasta Siempre (2011)

 

Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique

 

Les cinquante épisodes d'Un été,
une chanson
, notre chronique de l'été 2012, sont disponibles
ici.

Les livres qui ont accompagné nos chroniques des étés 2010 et 2011, Ces
chansons qui font l'histoire
et Les chansons qui ont tout changé ,
sont l'un
et
l'autre sur le kiosque de Radio-France
et présentent une centaine
d'histoires de chansons historiques, de La Marseillaise à No Woman No
Cry
de Bob Marley, de Ne me quitte pas de Jacques Brel à Tomber
la chemise
de Zebda, de Rock Around the Clock par Bill Haley à Mignonne
allons voir si la rose
...

(©)