Cet article date de plus d'un an.

De Georgius à Jul, paradoxes de la voiture d'occasion

Alors que l'Argus doit adapter ses cotes aux tensions sur le marché de la voiture de seconde main, explorons les bonnes et les mauvaises occasions achetées par les artistes de la variété.
Article rédigé par Bertrand Dicale
Radio France
Publié
Temps de lecture : 5 min
Les bonnes et les mauvaises occasions achetées par les artistes de la variété... (Illustration) (JOHN P KELLY / STONE RF / GETTY IMAGES)

Il faut être Thomas Fersen, poète des humeurs diagonales et des passions bizarres, pour mettre en chanson – en 2019 – l’amour de la vieille guimbarde, pas la voiture de collection, non, mais la bagnole d’occasion qu’on achète parce que le neuf, c’est trop cher.

Et, nous vous en avons parlé cette semaine sur France Info, les tensions sont telles sur le marché de l’occasion, que l’Argus doit réviser ses cotes pour les adapter à la réalité des prix – une première historique pour le magazine expert de la voiture d’occasion.

Et, d’ailleurs, le simple nom de l’Argus est symbolique de toutes les ambiguïtés de ce que représente une voiture d’occasion dans notre culture : être coté à l’Argus, c’est bien ou c’est mal ? Eh bien, c’est selon. Écoutons du rap français et, chez Kaaris ou chez Soprano, une cote à l’argus, c’est valorisant.

Dans le second épisode de Ces chansons qui font l’actu diffusé ce week-end, vous entendez des extraits de :

Thomas Fersen, Les Vieilles, 2019

Kaaris, Mes pulsions, 2007

Soprano, Kamarades, 2011

NTM, Laisse pas traîner ton fils, 1998

Falcko, J'représente, 2012

Georgius, Ça c'est de la bagnole, 1938

Robert Rocca, Ma 5HP, 1948

Robert Lamoureux, La Voiture d'occasion, 1956

Les Bombes 2 Bal, La Voiture, 2002

Casseurs Flowters, Prends des pièces, 2013

Jul feat. Kalash Criminel, Putain de braquage, 2017

Amadou Balake, La Voiture d'occasion, 1981

Georgius, Ça c'est de la bagnole, 1938



Vous pouvez également suivre l'actualité de cette chronique sur Twitter.

Notre série de chroniques de l'été 2022, Derrière nos voix, est toujours réécoutable en scrollant vers le bas de cette page.

Et vous pouvez aussi retrouver sur ce lien le podcast Derrière nos voix, avec les secrets d'écriture et de composition de huit artistes majeurs de la scène française, Laurent Voulzy, Julien Clerc, Bénabar, Dominique A, Carla Bruni, Emily Loizeau, Juliette et Gaëtan Roussel.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.