Cet article date de plus de neuf ans.

Buzz l'éclair et Woody, les jouets de "Toy Story"

En 1995, le premier dessin animé "entièrement synthétique" connaît un succès surprise : "Toy Story" marque le début de la légende des studios Pixar.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 10 min
  (Buzz et Woody, les deux héros de Toy Story. © Disney/Pixar)

Toy Story est au départ l'idée de deux visionnaires. Le premier se nomme Steve Jobs. Ses raisons sont purement commerciales. Le fondateur de Apple remercié après avoir imaginé les premiers Macintosh a racheté une société qui fabrique des ordinateurs spécialisés dans les images de synthèse à vocation industrielle pour aider les médecins et les architectes.

Seulement pour vendre ces ordinateurs et son logiciel denommé Pixar, il faut créer des choses plus sexy : c'est là qu'il fait appel à un jeune animateur qui a quitté le studio Disney par dépit , un certain John Lasseter. Son job : créer des petits films de cinéma uniquement par ordinateur, sans papier et sans crayon, et sans caméra.

Rendre humain

 John Lasseter est un pur produit de chez Disney. Il a animé des personnages dans Rox et Rouky et est resté la mâchoire pendante en decouvrant Tron , le premier film réalisé par ordinateur chez Disney en 1982 qui est un fiasco financier. Il a surtout appris la méthode Disney : ce qui compte c'est l'histoire, pas la technologie. Il faut rendre humain par l'animation chacun des personnages, en leur donnant des émotions et en respectant les règles de la gravité qui agissent sur n'importe quel objet ou être sur terre.

 C'est John Lasseter qui imaginera le premier long métrage d'animation. Le choix d’un long métrage sur les jouets n’est pas seulement dû au côté nostalgique et grand enfant de Lasseter. C’est parce qu’à l’époque, les formes produites par ordinateurs ont surtout l’apparence de matière plastique. Comme il faut à tout prix que le spectateur oublie la technologie au bénéfice de l’action et de l’émotion, cet univers semble la meilleure solution.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.