Carte postale, France info

Carte postale. Visites insolites de Lyon

Tout l'été, Sophie Jovillard vous emmène sur les routes de France à la rencontre d'un lieu. Aujourd'hui, redécouvrez la ville de Lyon de manière insolite.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Un oiseau survole des tombes au cimetière de Loyasse à Lyon.
Un oiseau survole des tombes au cimetière de Loyasse à Lyon. (JEFF PACHOUD / AFP)

Si je vous dis escapade à Lyon ? Vous pouvez me répondre : balades gourmandes dans un bouchon. Également la découverte des traboules, ces passages d’une rue à l’autre dans le Vieux Lyon ou encore la découverte du musée des Confluences et ses nombreuses expositions... et vous aurez raison. Mais je vous propose autre chose : découvrir la capitale des Gaules et ses environs autrement.

En plein été, la ville est désertée par ses habitants et les touristes sont de passage. Les rues de Lyon sont donc à vous. C’est en compagnie d’un Chat et d’un Kangourou que vous allez vous balader. Il s’agit en fait des petits noms de deux guides lyonnais passionnés : Jean-Luc Chavent et ses belles bacchantes et Eloïse Boisroux et sa bonne humeur. Ils proposent des balades insolites : 28 parcours différents à leur actif, vous aurez l’embarras du choix. Des promenades contées ou encore des randonnées urbaines à la découverte de points de vue rares et atypiques basées sur les anecdotes et les petites histoires.

Une vierge de cinq mètres de hauteur

Avec le Chat, j’ai eu la chance de découvrir les toits de la basilique Notre-Dame de Fourvière. Je vous conseille cette visite, car la vue de là-haut est imprenable. Mais ce sont surtout les gargouilles et la statue monumentale de la vierge qui valent le détour. Cette vierge en bronze dorée, de plus de cinq mètres de haut, a de grosses mains et une énorme tête. Une forme disproportionnée qui lui donne une drôle d’allure, mais qui permet à tous les Lyonnais de la voir depuis le cœur de la ville. Vous pouvez l’observer là sous un angle tout à fait particulier.

Autre balade que je vous conseille de faire avec Kangourou cette fois : partir en sa compagnie sur l’aqueduc romain du Gier entre Brignais et Chaponost. Il s’agit du plus ancien aqueduc antique ayant alimenté la ville en eau quand elle s’appelait Lugdunum. Eloïse vous invitera sûrement à découvrir côte coulisses ce géant de pierre de plus de 2 000 ans.

Balade entre les tombes

Pour les amateurs de balades plus ésotériques, c’est du côté du cimetière de Loyasse que je vous conseille d’aller : le Père-Lachaise lyonnais. Votre guide vous montrera la statue d’une pleureuse de huit mètres de haut, érigée en hommage à une femme qui aurait refusé d’être enterrée dans le caveau de son mari adultère. Il paraît que c’était la femme d’un des maires de Lyon. 

Lors d’une autre visite à l’Hôtel Dieu par exemple, vous apprendrez que l’expression "C’est l’hôpital qui se moque de la charité" est une expression lyonnaise... C’est en tout cas la version proposée lors de ces visites insolites où la bonne humeur est de rigueur.

Visites en groupes ou individuelles à partir de 15 euros par personne et Lyon n’aura plus de secrets pour vous.

Un oiseau survole des tombes au cimetière de Loyasse à Lyon.
Un oiseau survole des tombes au cimetière de Loyasse à Lyon. (JEFF PACHOUD / AFP)