Cahier de vacances, France info

Cahier de vacances. Le surf

Tous les jours, Fabien Randrianarisoa raconte un objet qui symbolise l'été. Aujourdhui, la planche de surf. 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le surfeur français Antoine Delpero à Biarritz pour les mondiaux de longboard 2019. 
Le surfeur français Antoine Delpero à Biarritz pour les mondiaux de longboard 2019.  (OLIVIER MORIN / AFP)

Inventé au XVe siècle par les tribus du Pacifique, c’est à Biarritz, au Pays basque, qu’est arrivée la toute première planche de surf en 1956 grâce au tournage du film américain Le soleil se lève aussi. Depuis, la discipline compte 680 000 pratiquants et la côté basque reste le terrain de jeu privilégié des surfeurs. 

Je sais ce que vous vous imaginez. Sortie de bureaux, une horde de surfeurs aux cheveux longs, bronzés et cool qui se ruent à l'eau. Et bien c'est vrai ... Non, attendez. Ici le surf c'est plus que cela, c'est presque même une religion vous dira l'abbé de Biarritz, Maurice Franc.

"C'est vrai qu'il y a un lien. Donc, tous les ans, j'ai la joie de me retrouver sur la grande plage et la planche que nous avons bénie cette année, c'est une œuvre d'art que nous allons mettre dans l'église Sainte-Eugénie pour montrer ce lien entre le surf, Biarritz et la vie de l'Eglise." Et d'ajouter avec une vague d'humour : "Je n'ai jamais foutu les pieds sur une planche de surf mais j'aime les regarder faire et, généralement, pour beaucoup, s'effondrer de manière lamentable avant la fin de la vague."

Création d'un surf volant 

Le surf n'est pas seulement un sport, c'est aussi la spiritualité. "Ce qui est génial c'est que tout le monde est décloisonné, les masques tombent. On est face à nos émotions d'enfants", confie un surfeur. Mais après 600 ans de culte de la vague, deux hérétiques perpignanais réinventent la discipline avec un surf volant constitué d'une aile immergée et d'un moteur électrique. 

"Une fois la gachette de l'accélérateur enclenchée, la planche, en quelques mètres, à peu près une quinzaine, sort immédiatement de l'eau. Ensuite, c'est un travail d'équilibre entre le doigt sur l'accélérateur et la position du poids du corps. Il faut se pencher un petit peu en avant pour que la planche descende, et inversement pour qu'elle remonte, c'est comme un avion", expliquent Stephane Cholet, et Christophe Defrance patrons de redwoodpaddle.

Le surfeur français Antoine Delpero à Biarritz pour les mondiaux de longboard 2019. 
Le surfeur français Antoine Delpero à Biarritz pour les mondiaux de longboard 2019.  (OLIVIER MORIN / AFP)