Cahier de vacances, France info

Cahier de vacances. Le bouquin de plage

Plus d'un Français sur deux déclare lire plus pendant les vacances d'été. Le mois de juillet est d'ailleurs l'un des pics de vente pour les libraires. Mais c'est surtout l'occasion de lire ce qui s'entasse à la maison le reste de l'année.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Le temps retrouvé... pour lire. 
Le temps retrouvé... pour lire.  (GETTY IMAGES)

Ce livre... c'est une amie qui vous l'avait recommandé. Mais depuis des mois, il prend la poussière sur une étagère et vous faites mine de ne pas le voir, car en temps normal, vous n'avez pas le temps.

Arrive l'été et commence alors une belle histoire sur un coin de serviette. Vous, votre livre, la mer et le journaliste de France info qui vous interroge sur vos lectures de plage ! "J'aime bien entendre le bruit de la mer, je suis tranquille, je suis allongée. Personne ne m'embête donc j'en profite pour lire", raconte cette dame sur sa serviette de plage... 

Bibliothèque de plage et ateliers d'écriture

"Personne ne m'embête. Et là je suis en plein dedand, il y a du suspense. Voilà !", dit-elle en riant. Vous l'aurez bien compris, voilà est une façon polie de mettre fin à la conversation. Allons plutôt voir la plage de Saint-Nazaire, où une bibliothèque de plage est organisée pour la seconde édition. Adrien y sait assez précisément ce que lisent les vacanciers."Les gens aiment bien les romans en particulier, on a un roman policier sur Saint-Nazaire, j'ai vu plusieurs personnes le prendre. Les gens aussi aiment beaucoup les revues et les magazines. Les gens aiment beaucoup les journaux aussi", conclut-il.

Mais ce qui attire les vacanciers ce sont aussi les ateliers d'écriture. "On pose une feuille sur une table à disposition des gens à l'extérieur. On écrit une phrase pour commencer l'histoire et après n'importe qui peut avec son stylo rajouter une phrase ou deux à l'histoire... Ça marche bien", dit encore Adrien. 

Petit exemple façon thriller : "Pauline prend le train pour Saint-Nazaire..." Allez, à vous d'écrire la fin, celle de l'histoire j'entends. La chronique je m'en occupe.

Le temps retrouvé... pour lire. 
Le temps retrouvé... pour lire.  (GETTY IMAGES)