Cet article date de plus d'un an.

Cahier de vacances. C'est quoi la différence entre un pirate et un corsaire ?

Tous les samedis et les dimanches de l'été, on révise avec nos enfants ! On ouvre le Cahier de vacances de la merau chapitre Histoire.

Article rédigé par France Info - Cécile Ribault Caillol
Radio France
Publié
Temps de lecture : 2 min
"Cahier de vacances de la mer", C. Hofstein et Gab (ARTHAUD)

C'est quoi la différence entre un pirate et un corsaire ?

Pour le savoir, rien de mieux qu'un expert, par exemple Cyril Hofstein. Journaliste, auteur et grand passionné du monde marin, son Cahier de vacances de la mer est paru aux éditions Arthaud, et il est à lire en famille. 

"Je suis passionné du monde maritime et j'ai voulu rendre cette passion accessible à tous, sans limite d'âge."

Cyril Hofstein, à franceinfo

Ce Cahier de vacances de la mer aborde des thèmes en lien avec la science, l'environnement, l'économie, et l'histoire. L’occasion de poser cette question à notre spécialiste : Barbe Noire, la Buse, et Surcouf étaient-ils pirates ou corsaires ? Et comment faire la différence ?

"En dépit d’Hollywood qui nous a rendu les pirates très sympathiques, ils n’étaient pas des gens aussi fréquentables que notre ami Jack Sparrow. Non, le pirate, c'est tout simplement un hors la loi qui s'attaque à tous les navires sans distinction de nationalité ou de cargaison. Le corsaire, lui, est une personne privée qui fait la guerre sur l'ordre d'un État ou d'une autorité souveraine qui lui en donne le droit. Sous l'Ancien Régime comme à l'époque Impériale, le corsaire recevait ce qu'on appelait une lettre de marque. Ainsi pour aller combattre l'Anglais, un corsaire français pouvait se porter volontaire et recevoir cette lettre de marque pour attaquer tout ce qui battait pavillon anglais, que ce soit navire de guerre, navire de commerce, prendre ce navire, récupérer sa cargaison et recevoir tous les honneurs. Le pirate attaquait aussi bien le Français que l'Anglais."

Peut-on mettre un drapeau de pirate sur son bateau actuellement ?

"Eh bien non ! répond Cyril Hofstein, je sais que c'est très tentant. Mais non, c'est un pavillon que l'on n'a pas le droit de hisser. Jolly Roger, comme on l'appelle, est un pavillon proscrit. Rappelons quand même pour mémoire que la piraterie n'a pas totalement disparu, même si elle est très éloignée de nos côtes, en Asie et surtout sur la Corne de l'Afrique, les pirates commettent toujours des larcins et sont assez peu sympathiques !".

Il ne reste plus qu’à donner la réponse, Barbe bleue et la Buse, étaient des pirates, et Surcouf, un corsaire bien sûr !

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.