Ça nous marque, France info

Société Générale : "Une banque ressemble à une équipe de rugby"

Olivier de Lagarde, reçoit cette semaine dans "Ça nous marque", Frédéric Oudéa, directeur général de la Société Générale.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(Frédéric Oudéa. © Maxppp)

C’est l’une des plus vieilles banques françaises. Elle fait même partie des trois piliers de l'industrie bancaire française non mutualiste aussi appelés "les Trois Vieilles" avec LCL  et BNP Paribas. Elle est fondée par un groupe d'industriels, le 4 mai 1864,  "pour favoriser le développement du commerce et de l'industrie en France" .

Elle va vivre dès lors au gré des vicissitudes de l’histoire économique de France… Après des années difficiles lors de la Première Guerre mondiale, la Société Générale devient la première banque française dans les années 1920. Nationalisée au lendemain de la guerre puis privatisée en 1987 elle va connaitre l’une de ses principales crises 20 ans plus tard lorsque déjà affaiblie par la crise des sub prime elle annonce le 24 janvier 2008 avoir été victime d'une fraude sur le marché des contrats à terme initiée par l’un de ses opérateurs de marché, Jérôme Kerviel.

De cette période Frédéric Oudéa retient un certain nombre de leçons : « On ne surmonte les crises que grâce à une très grande résilience et en s’appuyant sur l’esprit d’équipe. Il faut aussi réagir vite ».  Frédéric Oudéa trouve aussi plein de similitude entre le monde des affaires et le rugby dont la Société Générale est partenaire depuis plus de 20 ans : "Il est très facile de transposer les valeurs  de ce sport avec le monde de l’entreprise."           

 

 

(Frédéric Oudéa. © Maxppp)