Ça nous marque, France info

"Guy Degrenne", numéro un européen de la fabrication de couverts

Invité de "Ça nous marque" : Thierry Villotte, président du directoire de Guy Degrenne, numéro un européen de la fabrication de couverts.

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
(© Guy Degrenne)

 Popularisé par une campagne de presse efficace en 1978, le cancre le plus célèbre de France, Guy Degrenne, avait presque zéro partout à l'école mais 18 en dessin...

Il dessinait quoi ? Des fourchettes bien sûr, des couteaux, des plats. Et la publicité de dire : "C'est pas comme cela que vous réussirez dans la vie, Monsieur Guy Degrenne..."

"Guy Degrenne a vraiment existé, mais ce n'était pas un cancre, il a fait l'ESSEC, et a eu le coup de génie de mélanger tradition et innovation" précise Thierry Villotte, à travers cette publicité et ces produits."Une publicité qui marque le groupe, présente à l'esprit de tous les Français".

Aujourd'hui, avec plus d'un millier de salariés et un chiffre d'affaires de 86 millions d'euros, la marque a su s'adapter et franchir les obstacles de la mondialisation, les changements de comportements -avec notamment l'effondrement de la fameuse liste de mariage- et même l'interdiction au lendemain du 11 septembre 2001 des couverts en inox à bord des grandes compagnies aériennes. Une interdiction aujourd'hui levée pour cette marque qui révolutionna les arts de la table en 1948 avec la fabrication de couverts stylisés en inox.

"Il a fallu tout rebâtir, être très innovant " précise le patron de Guy Degrenne Europe, qui fabrique également aujourd'hui des produits électroménagers.

(© Guy Degrenne)