Ça nous marque, France info

Ça nous marque. Zippo : "Le briquet qui ne s’éteint pas malgré la tempête"

Le directeur général France de la marque Zippo, Jean-Benoît Comard, est l’invité de "Ça nous marque". 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Olivier de Lagarde
Olivier de Lagarde (RADIO FRANCE)

Jean-Benoît Comard est le directeur général de Zippo en France, célèbre marque de briquet qui a vendu plus de 550 millions d’exemplaires.  

L’histoire du Zippo  

L’idée apparaît en 1932, en Pennsylvanie, lors d’un repas entre son créateur George Blaisdell et un ami. Ce dernier utilise un briquet autrichien, un produit mal conçu qui pousse George Blaisdell à vouloir l’améliorer à l’aide de plusieurs composants : un capuchon, un couvercle, une charnière et une cheminée qui résiste au vent. Inspiré du bruit des fermetures éclaires, les "Zip", qui viennent d’arriver sur le marché, il nomme son produit le "Zippo".  

Quelques années plus tard, le produit se popularise durant la Seconde Guerre mondiale. Il va devenir, notamment en France, représentatif du mode de vie américain. "De 1940 à 1944, l’intégralité de la production Zippo est dédiée à l’armée américaine et effectivement le Zippo débarque en France le 6 Juin 1944 dans la poche des GI’s, et beaucoup d’entre eux le personnalisaient, le gravaient eux même" explique Jean-Benoît Comard.

Diversification de la marque  

Au cours de son histoire, la technologie de base du Zippo n’a pas beaucoup évoluée contrairement à son design et ses techniques de gravure. Consciente des mouvements mondiaux autour du tabac, la marque tend à se diversifier depuis quelques années, notamment dans la petite maroquinerie. "Ce n’est pas anecdotique, c’est un axe de développement très important. Nous avons lancé en France notre première gamme il y a un an et nous lançons notre deuxième gamme, fort du succès rencontré par la première gamme".

Olivier de Lagarde
Olivier de Lagarde (RADIO FRANCE)