Ça nous marque, France info

Ça nous marque. MAAF : "Nous avons un budget publicitaire de 50 millions d'euros"

Le directeur général de la MAAF, Stéphane Duroule, est l'invité de "Ça nous marque". 

--'--
--'--
Copié dans le presse-papier !
Olivier de Lagarde
Olivier de Lagarde (RADIO FRANCE)

Stéphane Duroule est le directeur général de la 4e mutuelle française, la MAAF. 

La création de la MAAAF

En 1950, Jean Trioullier est représentant des artisans locaux de Niort. En s’inspirant de la MAIF, et avec leur aide, il crée la MAAAF (Mutuelle d’Assurance Automobile Artisanale de France). Dans une période post-seconde guerre mondiale, cette initiative s’inscrit dans une volonté de répondre aux besoins automobiles des artisans. "La philosophie générale c’est de trouver des réponses qui sont jugées plus adaptées, plus accessibles, à des populations qui partagent un même intérêt, une même identité" explique Stéphane Duroule.

La marque abandonne un "A"

Dans une logique de développement, et pour s’adapter à ses nouvelles propositions d’assurances, la MAAAF perd son troisième "A". En 1961, elle devient la MAAF (Mutuelle Assurance Artisanale de France) pour s’enlever la restriction automobile. Depuis 2003, la MAAF fait partie du groupe Covéa, composé de deux autres mutuelles : GMF et MMA.  

L'importance de la publicité

La marque est surtout connue pour ses campagnes de publicités, notamment celle inspirée de la série "Palace" de Jean-Michel Ribes. Récemment, pour se renouveler, la MAAF a décidé de modifier son slogan et de positionner sa nouvelle publicité sur la concurrence. Selon le directeur général : "La publicité est un élément nécessaire parce que la concurrence est très intense et il faut être identifié pour être choisis".

Olivier de Lagarde
Olivier de Lagarde (RADIO FRANCE)